Arnaud Jehenne, breton d’origine succède à Didier Alain Dupré à la présidence d’ABAB. Après quelques années en cabinet anglo saxon, il a exercé des fonctions de directeurs financier ou de directeur général dans des entreprises allant de 50 à 7 000 personnes et ce, aussi bien en industries que dans les services (Industriels, Logistiques, Informatiques) et avec tous types d’actionnaires (sociétés côtés, à capitaux privés : Famille ou sous LBO ; ainsi que dans des coopératives).

Il a par ailleurs racheté sous LBO un leader de la Logistique appartenant à un groupe américain côté, tout en s’investissant également dans de jeunes entreprises tout au long de son parcours ; et en réalisant de nombreuses opérations d’acquisitions fusions, levées de fonds etc…

Membre d’Atlantique Business Angels Booster depuis 7 ans, il en est devenu fin mai le Président. Une de ses priorités est de faire face à l’incertitude engendrée par la réforme fiscale, incertitude quant à l’ampleur de la baisse des investissements et à la dynamique des membres qui, dans le contexte actuel, ont une fiscalité qui ne reflète pas le risque pris, qu’ils consacrent du temps et de l’argent à accompagner des start-ups ou qu’ils investissent sur des sociétés cotées. Il y a un changement de paradigme qu’il faut accompagner. Par ailleurs, Arnaud Jehenne s’engage à structurer ABAB pour en faire un acteur incontournable des Pays de la Loire, à même de répondre à l’appétence des nouvelles générations pour la dynamique entrepreneuriale.

« Je souhaite que nous bâtissons des équipes de business angels pluridisciplinaires, constituées de jeunes entrepreneurs ou professionnels et des entrepreneurs plus expérimentés, à même d’aider les start-ups à décoller, non seulement grâce à leurs investissements, mais aussi par la qualité de leur accompagnement. Enfin, après avoir créé des bureaux en Vendée en 2017 et en Maine et Loire il y a quelques années, je souhaite qu’ABAB continue à se développer sur les territoires des Pays de la Loire. »

Publicités