Recherche

L'actu des Business Angels

présentée par France Angels

Catégorie

Closing

Pulse Origin lève 350 000 euros

Cette jeune pousse de la Tech vient de clore son deuxième tours de table et lève 350 000 euros pour financer son développement commercial. Ont participé à la levée de fonds une série de Business Angels dont les investisseurs du réseau Femmes Business Angels

Fondée en 2014, Pulse Origin (six collaborateurs, Seyssins) a développé la Pulse Box, un boîtier qui vise à redynamiser les réunions de travail et à créer davantage d’interactivité entre participants. À l’image d’un vidéoprojecteur, la Pulse Box permet la projection sur un écran, via un navigateur, et ceci sans aucun câble. Le système fonctionne grâce au wi-fi ou au réseau de l’entreprise.

 

Publicités

Hopfab lève 80 000 euros

Femmes Business Angels a participé au tour de financement de Hopfab cette jeune pousse qui vient de lever 80000 euros pour mettre à l’honneur l’artisanat français

Un meuble unique sans se ruiner, c’est la promesse de Géraldine Bal, cofondatrice d’Hopfab. C’est en cherchant à meubler son appartement sans recourir aux services d’une grande enseigne nordique que l’idée d’une place de marché regroupant différents artisans est née. «Sur le marché, vous avez des grands industriels qui proposent du mobilier pas très cher et des grands éditeurs qui proposent des meubles très design et très cher. Finalement personne n’est capable d’apporter une réponse avec des meubles uniques, qui s’adaptent parfaitement aux besoins du consommateur», explique-t-elle.

En offrant l’accès à une sélection d’artisans soigneusement sélectionnés, Hopfab permet de reconnecter le monde de l’artisanat et le grand public. «L’idée, ce n’est pas d’avoir les 30.000 artisans français sur la plateforme, mais plutôt une communauté d’artisans de qualité, que l’on aura sélectionnée.» Depuis son lancement au printemps 2015, Hopfab a répondu à plus de 160 demandes pour des ventes de meubles estimées à plus de 200.000 euros, auprès d’une cinquantaine de clients particuliers et professionnels.

KAZoART lève 600.000 € et recrute pour investir le marché de l’art européen

Lancé en septembre dernier, ce second tour de table financier a permis à KAZoART de lever 600.000 € en moins de quatre mois. La plateforme de vente d’art en ligne, créée à Paris en 2015, est venue s’installer à Bordeaux un an plus tard à l’initiative de sa fondatrice et directrice générale, Mathilde Le Roy. Accompagnée à son arrivée par Héméra, elle a déjà levé 300.000 € en 2016 auprès de business angels tels qu’Arts et métier Business Angels  et de Bpifrance.

Ces nouveaux fonds donnent de la visibilité à KAZoART qui, trois ans après son lancement, a réussi à se faire une place sur le marché en ligne de la vente directe d’œuvres entre artistes et amateurs d’art. L’entreprise emploie désormais 6 personnes pour « un chiffre d’affaires qui a triplé chaque année pour atteindre quelques centaines de milliers d’euros en 2017 », confie Mathilde Le Roy. La dirigeante espère maintenir un rythme de croissance similaire voire supérieure dans les deux ans qui viennent. Lors de sa création, KAZoART visait un chiffre d’affaires de 5 M€ à l’horizon 2018.

 

La jeune pousse de court-voiturage Citygoo lève 800.000 euros

La jeune pousse de covoiturage instantané Citygoo a annoncé avoir levé 800.000 euros auprès de 7 investisseurs.

Cette levée de fonds de 800.000 – auprès notamment de Day One Entrepreneurs & Partners, le Club Invest Ile-de-France, le Groupe Invetessor ou encore le club des Business Angels des Grandes Ecoles – est donc « une levée intermédiaire, pour conforter les excellents résultats obtenus à date et enclencher une levée de 5 à 10 M€ auprès de fonds d’investissement fin 2018 », explique la jeune pousse.

L’application Citygoo a été développée par Patrick Robinson Clough et Eric Feuerstein en 2014. Elle utilise un système de « matching » ainsi qu’un algorithme d’intelligence artificielle qui anticipe les déplacements des utilisateurs.

Spartan lève 1 million d’euros pour s’attaquer au marché américain

La start-up Spartan, qui a conçu un boxer pour se protéger des ondes dégagées par les téléphones et le WiFi, a bouclé un tour de table d’un million d’euros. L’opération se décompose en deux parties.

D’un côté, Bpifrance, l’accélérateur francilien Wilco (ex-Scientipôle) ainsi que des business angels issus des réseaux de l’ESCP, de l’INSEAD et de HEC Paris, mais dont l’identité n’a pas été dévoilée, sont entrés au capital de Spartan. De l’autre, le grand public a pu complété l’opération via la plateforme de crowdfunding Sowefund. Ce n’est pas la première fois que la start-up se tourne vers le financement participatif pour récolter des fonds. En janvier 2016, elle avait ainsi réalisé une campagne de crowdfunding pour lancer une première production de ses boxers. Par ailleurs, la société avait bouclé un tour de table de 500 000 euros sur Sowefund en juillet dernier.

Ce financement doit permettre à Spartan de poursuivre son accélération à l’international. Annoncé l’an passé, le bureau américain de la start-up est sur le point d’être opérationnel à New York. Dans le même temps, la société a l’intention d’étendre sa gamme de boxers anti-ondes en lançant de nouvelles collections et en intégrant de nouvelles innovations. Pour appuyer son développement, Spartan va renforcer ses effectifs d’ici fin 2018.

 

Des membres de Horse Angels investissent dans la société Seaver !

Seaver, qui développe un objet connecté dédié au monitoring des performances et de la santé des chevaux, vient de boucler une levée de fonds d’1,8 million d’euros auprès de GO Capital, Normandie Participation, Crédit Agricole Normandie, Normandie Business Angels, Horse Angels et d’investisseurs privés. Des partenaires bancaires et Bpifrance viennent compléter le tour de table. De quoi accélérer sa R&D autour de la biomécanique et la physiologie du cheval, mais aussi de doper la commercialisation de son produit en France et dans cinq autres pays.

Lire la suite

Les Business Angels de Club Invest IDF s’engagent aux côtés de la start-up M-otion Engineering

M-otion Engineering a clôturé le 10 novembre 2017, la seconde tranche de sa levée de fonds qui lui permet de rassembler 1 M€ en equity et prêts privés et public. Six membres de Club Invest IDF y ont participé à titre individuel, ainsi que la SIBA du réseau, pour près de 120 K€. A leurs côtés, sont intervenus le fonds d’entrepreneurs FA DIESE et six autres investisseurs particuliers. M-otion Engineering peut ainsi lancer la production de sa suspension innovante anti-plongée pour 2 roues VTT et moto qui améliore la sécurité tout en augmentant les performances et le confort.  

Lire la suite

Dracula Technologies ou la lumière comme source d’énergie

Plus de 50 Milliards d’objets connectés sont attendus en 2020. Gourmands en énergie du fait de leurs applications multiples, ces dispositifs devenus indispensables à notre quotidien confrontent très souvent leurs utilisateurs à leur manque d’autonomie. Si l’autonomie semble s’améliorer avec les avancées technologiques, cela ne suffit pas toujours pour les utilisateurs les plus accros. Face à cette problématique, Dracula Technologies a développé LAYER®, une technologie basée sur la captation de la lumière ambiante pour la restituer sous forme d’énergie.

Lire la suite

Seaver lève 1,8 million d’euros pour démocratiser l’IoT dans les sports équestres

Seaver, qui développe un objet connecté dédié au monitoring des performances et de la santé des chevaux, vient de boucler une levée de fonds d’1,8 million d’euros. De quoi accélérer sa R&D autour de la biomécanique et la physiologie du cheval, mais aussi de doper la commercialisation de son produit en France et dans cinq autres pays.

Lire la suite

Pantheon lève 150 000 euros auprès de Paris Business Angels

Pantheon (société Cabema) lève 150 000 euros auprès de Paris Business Angels pour offrir aux fans de sport ou e-sport de parier en temps réel, ou d’une marque de répondre à ses questions.

Lire la suite

Smartrenting La startup incubée à Station F lève 1 million d’euros avec Paris Business Angels

Créée en 2015, Smartrenting est une agence de gestion locative spécialisée dans la
sous-location qui s’adresse principalement aux locataires ayant des problématiques
liées à la mobilité. Au lendemain de son deuxième anniversaire, Smartrenting entame
une première levée de fonds d’un million d’euros auprès de réseaux de Business
Angels parisiens, de la BPI, de la BNP et de CIC innovation.

Lire la suite

IMACTIS réunit 3M€ auprès d’un pool d’investisseurs dont Grenoble Angels

IMACTIS est une société medtech fondée par Lionel Carrat et Stéphane Lavallée pour
développer des solutions innovantes dans le domaine de la radiologie interventionnelle. Après un lancement commercial réussi en France et plusieurs ventes en Europe, M Capital Partners, BNP Paribas Développement, Crédit Agricole Alpes Développement, Crédit Agricole Création, Medevice et BizMedTech investissent aux cotés des fondateurs et business angels historiques Grenoble Angels pour accélérer le développement de la société.

Lire la suite

Novembre 2017 – MELIES Business Angels et Capitole Angels investissent 270 k€ pour accompagner Microbia Environnement

Microbia Environnement a réalisé une augmentation de capital de plus de 570 k€ auprès des réseaux MELIES Business Angels et Capitole Angels (fédérés sous le nom d’Occitanie Angels), associés au fond PRI et à des investisseurs individuels.

Lire la suite

Cantal Business Angels investit dans la lentille blonde de Saint-Flour

 

Le 10 octobre, Cantal Business Angels annonçait : « Nous sommes fiers de vous annoncer que nous venons de signer une prise de participation dans la Lentille Blonde de Saint-Flour, afin de soutenir son développement. Cette entreprise sanfloraine, c’est avant tout l’histoire de la renaissance de la culture de la lentille blonde sur la planèze. Cette culture s’étendait en effet sur près de 2000 hectares au début du siècle dernier faisant vivre de nombreuses familles cantaliennes. « 

Lire la suite

Les Business Angels des Grandes Ecoles participent à la levée de fond de 195 K€ de Ecrins Therapeutics

Les Business Angels des Grandes Ecoles participent à la levée de fond de 195 K€ de Ecrins Therapeutics, start-up spécialisée dans la recherche contre le cancer.

Lire la suite

e-TakesCare lève 290 000 € , Femmes Business Angels participe au tour de table

E-takesCare est un dispositif médical qui permet de suivre à distance et en continu la température des enfants ainsi que leur position pendant leur sommeil a levé 290 K€ dont 67 chez Femmes Business Angels. 

Lire la suite

L’entreprise Oviatis, spécialisée dans la stévia va pouvoir démarrer

Créée en 2013, la start-up Oviatis, qui développe un extrait purifié de stévia bio, a levé plus de 500.000 euros auprès du réseau des Limousin Business Angels, de la société Savipharm, du fond régional de co-investissement Dynalim et de la plate-forme de financement participatif Happy Capital.

Lire la suite

WeHobby.com annonce une levée de fonds de 1M € avec la participation de Provence Business Angels

WeHobby.com propose aux entreprises un service web et mobile qui rassemble plus de 250 activités et formations dédiées au développement personnel et professionnel des salariés .

Lire la suite

Mitch : le Tinder de l’emploi non-cadre qui vient à la rescousse des recruteurs pressés financé par Femmes Business Angels

Mitch est la dernière application mobile de recrutement basée sur le principe de Tinder. Cette application veut faciliter la mise en relation entre candidats et recruteurs. Terminé le temps où vous sollicitiez des candidats non disponibles… et si jamais vous avez un profil urgent à trouver, vous pouvez compter sur la fusée de détresse pour vous aider !

Mitch a levé en tout 404 000 € dont 124 000 chez Femmes Business Angels.

Lire la suite

Smartviser lève 1,2 M€ pour exporter ses solutions de test avec Logoden Participations

Après avoir levé 1,2 million d’euros, Smartviser compte s’attaquer aux marchés internationaux. La startup basée à Rennes développe des solutions de tests automatisés pour terminaux mobiles et réseaux. Elle prévoit d’orienter son offre vers le secteur des objets connectés.

Lire la suite

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑