Recherche

L'actu des Business Angels

présentée par France Angels

Catégorie

Les réseaux de France Angels

Pulse Origin lève 350 000 euros

Cette jeune pousse de la Tech vient de clore son deuxième tours de table et lève 350 000 euros pour financer son développement commercial. Ont participé à la levée de fonds une série de Business Angels dont les investisseurs du réseau Femmes Business Angels

Fondée en 2014, Pulse Origin (six collaborateurs, Seyssins) a développé la Pulse Box, un boîtier qui vise à redynamiser les réunions de travail et à créer davantage d’interactivité entre participants. À l’image d’un vidéoprojecteur, la Pulse Box permet la projection sur un écran, via un navigateur, et ceci sans aucun câble. Le système fonctionne grâce au wi-fi ou au réseau de l’entreprise.

 

Publicités

Hopfab lève 80 000 euros

Femmes Business Angels a participé au tour de financement de Hopfab cette jeune pousse qui vient de lever 80000 euros pour mettre à l’honneur l’artisanat français

Un meuble unique sans se ruiner, c’est la promesse de Géraldine Bal, cofondatrice d’Hopfab. C’est en cherchant à meubler son appartement sans recourir aux services d’une grande enseigne nordique que l’idée d’une place de marché regroupant différents artisans est née. «Sur le marché, vous avez des grands industriels qui proposent du mobilier pas très cher et des grands éditeurs qui proposent des meubles très design et très cher. Finalement personne n’est capable d’apporter une réponse avec des meubles uniques, qui s’adaptent parfaitement aux besoins du consommateur», explique-t-elle.

En offrant l’accès à une sélection d’artisans soigneusement sélectionnés, Hopfab permet de reconnecter le monde de l’artisanat et le grand public. «L’idée, ce n’est pas d’avoir les 30.000 artisans français sur la plateforme, mais plutôt une communauté d’artisans de qualité, que l’on aura sélectionnée.» Depuis son lancement au printemps 2015, Hopfab a répondu à plus de 160 demandes pour des ventes de meubles estimées à plus de 200.000 euros, auprès d’une cinquantaine de clients particuliers et professionnels.

KAZoART lève 600.000 € et recrute pour investir le marché de l’art européen

Lancé en septembre dernier, ce second tour de table financier a permis à KAZoART de lever 600.000 € en moins de quatre mois. La plateforme de vente d’art en ligne, créée à Paris en 2015, est venue s’installer à Bordeaux un an plus tard à l’initiative de sa fondatrice et directrice générale, Mathilde Le Roy. Accompagnée à son arrivée par Héméra, elle a déjà levé 300.000 € en 2016 auprès de business angels tels qu’Arts et métier Business Angels  et de Bpifrance.

Ces nouveaux fonds donnent de la visibilité à KAZoART qui, trois ans après son lancement, a réussi à se faire une place sur le marché en ligne de la vente directe d’œuvres entre artistes et amateurs d’art. L’entreprise emploie désormais 6 personnes pour « un chiffre d’affaires qui a triplé chaque année pour atteindre quelques centaines de milliers d’euros en 2017 », confie Mathilde Le Roy. La dirigeante espère maintenir un rythme de croissance similaire voire supérieure dans les deux ans qui viennent. Lors de sa création, KAZoART visait un chiffre d’affaires de 5 M€ à l’horizon 2018.

 

La jeune pousse de court-voiturage Citygoo lève 800.000 euros

La jeune pousse de covoiturage instantané Citygoo a annoncé avoir levé 800.000 euros auprès de 7 investisseurs.

Cette levée de fonds de 800.000 – auprès notamment de Day One Entrepreneurs & Partners, le Club Invest Ile-de-France, le Groupe Invetessor ou encore le club des Business Angels des Grandes Ecoles – est donc « une levée intermédiaire, pour conforter les excellents résultats obtenus à date et enclencher une levée de 5 à 10 M€ auprès de fonds d’investissement fin 2018 », explique la jeune pousse.

L’application Citygoo a été développée par Patrick Robinson Clough et Eric Feuerstein en 2014. Elle utilise un système de « matching » ainsi qu’un algorithme d’intelligence artificielle qui anticipe les déplacements des utilisateurs.

Spartan lève 1 million d’euros pour s’attaquer au marché américain

La start-up Spartan, qui a conçu un boxer pour se protéger des ondes dégagées par les téléphones et le WiFi, a bouclé un tour de table d’un million d’euros. L’opération se décompose en deux parties.

D’un côté, Bpifrance, l’accélérateur francilien Wilco (ex-Scientipôle) ainsi que des business angels issus des réseaux de l’ESCP, de l’INSEAD et de HEC Paris, mais dont l’identité n’a pas été dévoilée, sont entrés au capital de Spartan. De l’autre, le grand public a pu complété l’opération via la plateforme de crowdfunding Sowefund. Ce n’est pas la première fois que la start-up se tourne vers le financement participatif pour récolter des fonds. En janvier 2016, elle avait ainsi réalisé une campagne de crowdfunding pour lancer une première production de ses boxers. Par ailleurs, la société avait bouclé un tour de table de 500 000 euros sur Sowefund en juillet dernier.

Ce financement doit permettre à Spartan de poursuivre son accélération à l’international. Annoncé l’an passé, le bureau américain de la start-up est sur le point d’être opérationnel à New York. Dans le même temps, la société a l’intention d’étendre sa gamme de boxers anti-ondes en lançant de nouvelles collections et en intégrant de nouvelles innovations. Pour appuyer son développement, Spartan va renforcer ses effectifs d’ici fin 2018.

 

MELIES Business Angels met en place un Webinar mensuel

Le comité de pilotage de MELIES Business Angels souhaite impliquer plus souvent l’ensemble de sa communauté de Business Angels dans les étapes clés concernant les projets. MELIES Business Angels a donc mis en place un Webinar mensuel en utilisant la plateforme Euroquity de BPI France qui a été mise à disposition par France Angels à ses réseaux membres.

France Angels et Bpifrance coopèrent depuis 2008 au développement d’un service de mise en relation entre les entreprises et les acteurs de leur environnement nommée EuroQuity. Ce service a vocation à être utilisé par les réseaux et les membres de France Angels pour identifier leurs futurs membres, leurs futurs investissements, accompagner la croissance des sociétés françaises et permettre aux Business Angels de développer leurs activités auprès d’un écosystème structuré.

La nouvelle version du service développée à partir de décembre 2015 permet de renforcer le partenariat entre Bpifrance et France Angels et de co-construire ses prochaines évolutions. Cette approche sera étendue à partir de janvier 2017 à l’ensemble des pays européens, via le projet ESIL, mené par Business Angels Europe auquel Bpifrance et France Angels sont associés. L’ensemble des réseaux membres de France Angels ainsi que les « labels » associés sont aujourd’hui répertoriés sur EuroQuity et membres de la « communauté » France Angels.

Chaque réseau de Business Angels a donc deux pages : une page « réseau », vitrine de l’association, et une page « label », pour labelliser les participations.

Cet outil dynamique, collaboratif et opérationnel permet entre autre l’organisation de séances de pitch en ligne disponible aux membres du réseau ne pouvant pas se déplacer en salle, leur permettant ainsi de participer à distance à l’étude des projets présentés par leur réseau.

 

 

Femme Business Angels a investi 1,5 million d’euros en 2017

Le premier réseau de femme Business Angels d’Europe affiche un bilan 2017 très positif avec 1,5 million d’euros investis dans 25 start-up innovantes. 

25 start-up innovantes, issues de tous secteurs d’activité et de différentes régions de France – notamment la région Auvergne-Rhône Alpes où FBA a ouvert récemment une antenne – ont été financées et bénéficient de l’expertise et du soutien des 150 investisseuses membres du réseau. Pour 5 d’entre elles il s’agissait de refinancement, ce qui souligne la volonté d’accompagnement sur la durée dont fait preuve le réseau.

Pour compléter cette action en direction des start-up, FBA s’est engagé fortement dans la promotion de l’investissement féminin dans l’économie réelle en créant en 2017 le premier forum de l’investissement au féminin WINDAY et en participant à un programme d’actions initié par l’Union européenne. La deuxième édition de WINDAY est prévue à Paris le 11 octobre 2018 avec un volet européen.

 

Retrouvez l’intégralité du communiqué de presse ici

 

 

 

 

 

 

Michel Pradille, nouveau Président de Capitole Angels

Michel Pradille a été nommé président de Capitole Angel. A l’âge de 56 ans ce consultant en développement de PME diplômé de l’Insa succède à Alain Delecroix. Le vice-président est Dominique Jacquot, actuellement Key Account Manager chez Ineos.

Pour Michel Pradille, cette double présidence « nous permettra d’être plus actifs et réactifs, de mutualiser nos idées et nos actions ». Les nouveaux dirigeants de Capitole Angels souhaitent en effet lui faire passer la barre des 100 investisseurs et continuer à attirer de nouvelles start-up.

Au cours des trois dernières années, Capitole Angels a développé des partenariats privés pour créer autour de l’association un pool d’accompagnement exclusif composé de spécialistes.Il s’est vu labellisé par Angel Source (doublement des capacités d’investissement pour les levées de fonds de 500.000 euros et plus) et a crée un évènement devenu un rendez-vous annuel « Les Lauréats ».Ces derniers récompensent chaque année les meilleures start-ups financées.

L’objectif pour les trois prochaines années est de renforcer sa présence sur le territoire régional grâce au partenariat sigfné debut 2016 avec son homologue montpelliérain Meliès Business Angels qui a débouché sur la création d’Occitanie Angels

Rencontre avec Alsace Business Angels

Lundi 27 novembre, les Alsace Business Angels étaient à Muhouse pour présenter leurs actions. Porteurs de projet entrepreneurial, entrepreneurs, investisseurs ou acteurs de la création d’entreprise étaient conviés à cette rencontre.

Lire la suite

Alumni Business Angels « Investir dans l’innovation, pourquoi pas vous ? »

Business angels : porter les entrepreneurs le plus loin possible et contribuer

à leur émergence

Lire la suite

Auvergne : les Business Angels investissent sur l’avenir

Présidé depuis 2013 par Éric Borias, cofondateur d’Axyne Finance, ce regroupement auvergnat réunit en fait trente investisseurs privés du Puy-de-Dôme et une vingtaine sur le Cantal, ce réseau-là étant lui-même chapeauté par Sébastien Pissavy.

Lire la suite

Des membres de Horse Angels investissent dans la société Seaver !

Seaver, qui développe un objet connecté dédié au monitoring des performances et de la santé des chevaux, vient de boucler une levée de fonds d’1,8 million d’euros auprès de GO Capital, Normandie Participation, Crédit Agricole Normandie, Normandie Business Angels, Horse Angels et d’investisseurs privés. Des partenaires bancaires et Bpifrance viennent compléter le tour de table. De quoi accélérer sa R&D autour de la biomécanique et la physiologie du cheval, mais aussi de doper la commercialisation de son produit en France et dans cinq autres pays.

Lire la suite

Bourgogne Angels : une année marquée par les refinancements et le développement en terre franc-comtoise

2017 aura été une année particulière pour le réseau Bourgogne Angels, d’une part en raison de l’orientation des investissements et d’autre part avec une incursion vers la Franche-Comté.

Lire la suite

Les Business Angels de Club Invest IDF s’engagent aux côtés de la start-up M-otion Engineering

M-otion Engineering a clôturé le 10 novembre 2017, la seconde tranche de sa levée de fonds qui lui permet de rassembler 1 M€ en equity et prêts privés et public. Six membres de Club Invest IDF y ont participé à titre individuel, ainsi que la SIBA du réseau, pour près de 120 K€. A leurs côtés, sont intervenus le fonds d’entrepreneurs FA DIESE et six autres investisseurs particuliers. M-otion Engineering peut ainsi lancer la production de sa suspension innovante anti-plongée pour 2 roues VTT et moto qui améliore la sécurité tout en augmentant les performances et le confort.  

Lire la suite

Dracula Technologies ou la lumière comme source d’énergie

Plus de 50 Milliards d’objets connectés sont attendus en 2020. Gourmands en énergie du fait de leurs applications multiples, ces dispositifs devenus indispensables à notre quotidien confrontent très souvent leurs utilisateurs à leur manque d’autonomie. Si l’autonomie semble s’améliorer avec les avancées technologiques, cela ne suffit pas toujours pour les utilisateurs les plus accros. Face à cette problématique, Dracula Technologies a développé LAYER®, une technologie basée sur la captation de la lumière ambiante pour la restituer sous forme d’énergie.

Lire la suite

Seaver lève 1,8 million d’euros pour démocratiser l’IoT dans les sports équestres

Seaver, qui développe un objet connecté dédié au monitoring des performances et de la santé des chevaux, vient de boucler une levée de fonds d’1,8 million d’euros. De quoi accélérer sa R&D autour de la biomécanique et la physiologie du cheval, mais aussi de doper la commercialisation de son produit en France et dans cinq autres pays.

Lire la suite

1Kubator ouvrira un bureau à Rennes début 2018

Le réseau privé d’incubateurs du digital, 1Kubator, prépare l’ouverture à Rennes de son 4e bureau régional au premier trimestre 2018. Les porteurs de projets sélectionnés bénéficieront d’un programme de 10 mois pour passer de l’idée à sa réalisation concrète et à sa mise sur le marché.

Lire la suite

Pantheon lève 150 000 euros auprès de Paris Business Angels

Pantheon (société Cabema) lève 150 000 euros auprès de Paris Business Angels pour offrir aux fans de sport ou e-sport de parier en temps réel, ou d’une marque de répondre à ses questions.

Lire la suite

Smartrenting La startup incubée à Station F lève 1 million d’euros avec Paris Business Angels

Créée en 2015, Smartrenting est une agence de gestion locative spécialisée dans la
sous-location qui s’adresse principalement aux locataires ayant des problématiques
liées à la mobilité. Au lendemain de son deuxième anniversaire, Smartrenting entame
une première levée de fonds d’un million d’euros auprès de réseaux de Business
Angels parisiens, de la BPI, de la BNP et de CIC innovation.

Lire la suite

IMACTIS réunit 3M€ auprès d’un pool d’investisseurs dont Grenoble Angels

IMACTIS est une société medtech fondée par Lionel Carrat et Stéphane Lavallée pour
développer des solutions innovantes dans le domaine de la radiologie interventionnelle. Après un lancement commercial réussi en France et plusieurs ventes en Europe, M Capital Partners, BNP Paribas Développement, Crédit Agricole Alpes Développement, Crédit Agricole Création, Medevice et BizMedTech investissent aux cotés des fondateurs et business angels historiques Grenoble Angels pour accélérer le développement de la société.

Lire la suite

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑