Créée en 2013, la start-up Oviatis, qui développe un extrait purifié de stévia bio, a levé plus de 500.000 euros auprès du réseau des Limousin Business Angels, de la société Savipharm, du fond régional de co-investissement Dynalim et de la plate-forme de financement participatif Happy Capital.

Elle a ainsi pu réunir les capitaux nécessaires au développement de son extrait purifié de stévia bio, cette plante d’Amérique du Sud au fort pouvoir sucrant. Depuis juillet, l’évolution de la réglementation européenne permet d’entrevoir de nouvelles perspectives sur le marché du goût sucré.

En autorisant, désormais, la consommation des plants de Stévia rebaudiana sous forme d’infusion, l’Union Européenne donne la possibilité à Oviatis de commercialiser une infusion concentrée de stévia bio sous forme de poudre.

Après 5 années d’efforts dédiés à la construction d’une filière bio de stévia d’origine française, l’entreprise de Philippe Boutié renforce ses moyens pour devenir très rapidement un acteur incontournable dans la transformation et commercialisation du Stévia en France.

Les possibilités de développement de la société s’élargissent grâce à la nouvelle réglementation européenne et cette nouvelle unité industrielle verra le jour courant 2018.

Ce sont plus de 30 hectares de stévia qui seront ensemencés en 2018.

Publicités