La startup Xenothera vient de boucler une seconde levée de fonds de 2 millions d’euros auprès de ses investisseurs historiques et de nouveaux investisseurs. Le fonds Pays de la Loire Développement, les Business Angels du Grand-Ouest (ABAB), et des investisseurs privés ont renouvelé leur confiance dans le projet de la startup. De nouveaux investisseurs ont également fait leur entrée dans XENOTHERA : le fonds Starquest 2016, le fonds régional de co-investissement Idée, les Business Angels des Arts et Métiers (AMBA).

Xenothera-LogoBLEU-2lignesRVB

La société développe une nouvelle génération de médicaments antirejet : il s’agit d’un immunosuppresseur basé sur un brevet de l’Inserm, du CHU et de l’université de Nantes. Né en 2014, Xenothera associe une équipe médicale spécialiste des greffes et un vétérinaire mondialement reconnu dans le domaine du clonage, Cesare Galli, fondateur de l’entreprise italienne Avantea. Après leur première levée de fonds, XENOTHERA a obtenu des avancées majeures sur l’intérêt de son produit pour les patients greffés (Journal of Clinical Investigation, 2015) et sur son développement pharmaceutique. La startup est incubée à Atlanpole et bénéficie du soutien des fonds publics de BPI et de la région Pays de la Loire. Elle a fait partie de la sélection régionale du concours Création Développement du Ministère de la Recherche en 2014.

Cette nouvelle levée de fonds permettra à XENOTHERA de mener à bien les principales étapes avant l’essai clinique qui doit permettre aux premiers patients de bénéficier de son innovation. L’équipe XENOTHERA est dirigée par le Dr Odile DUVAUX, entourée de grands noms de la recherche médicale, en particulier les professeurs Jean-Paul Soulillou (Université de Nantes) et Jean-Marie Bach (Ecole Vétérinaire ONIRIS).

Lire le communiqué de presse.

Publicités