UNICO annonce une première levée de fonds de 1,5 millions d’euros auprès de plusieurs Business Angels dont le réseau Seed4soft pour lui permettre d’accélérer le développement commercial de sa solution Saas BtoB/BtoG dédiée à l’optimisation logistique de la collecte des déchets.

Moins de 2 ans après sa création, la startup se positionne déjà en référence sur ce marché en pleine croissance pour proposer une alternative à la fois technique et économique aux fastidieux tableurs Excel, formats papiers et autre logiciels vieillissants dans un secteur trop peu digitalisé.

La collecte des déchets : une activité sous haute pression

Il y a 10 ans, « collecter ses déchets » se résumait à enlever les quelques bacs d’ordures ménagères en pied d’immeuble. Aujourd’hui, les enjeux environnementaux et économiques bouleversent totalement ce fonctionnement trop archaïque pour participer à une économie plus circulaire. Le constat est simple, la collecte des déchets en zone urbaine, rurale ou mixte est de plus en plus complexe.

  • Techniquement d’abord, de par la démultiplication des flux de déchets (DEEE, médicaments, biodéchets, huiles, textiles… plus de 25 filières à l’échelle européenne), les enjeux de tri et surtout l’obligation de traçabilité.
  • Economiquement ensuite : chaque kilomètre parcouru par les poids lourd dans nos territoires coûte cher. C’est d’autant plus vrai dans le contexte économique actuel.
  • Réglementairement enfin, avec la LTECV en 2015, la loi AGEC ou encore la loi Climat Résilience plus récemment qui viennent poser des bases (très) ambitieuses en matière de gestion des déchets. Ce constat s’étend d’ailleurs de matière quasi analogue aux autres voisins européens.

Face à ces pressions, les collecteurs privés, publics et associatifs se retrouvent bien souvent démunis : tableurs Excels, feuille papier pour suivre les itinéraires, bouche à oreille, expérience terrain non renouvelé, etc.

Renouveler l’offre digitale avec UNICO, pour optimiser la logistique de collecte

UNICO, c’est d’abord la promesse de faciliter la gestion logistique tout en optimisant les opérations sur le terrain, au plus près des chauffeurs et rippeurs. Plus concrètement, la solution commercialisée en Saas auprès de collecteurs de déchets privés (70%) et publics (30%) s’articule autour de deux interfaces :

  • UNITECH, une plateforme web dédiée au gestionnaire du service. C’est la boite à outil intégrée et simple d’utilisation pour gérer son service de façon optimisée et collaborative.
  • UNINAV, une application embarquée pour les opérateurs, chauffeurs et agents terrain. C’est le « waze des déchets » : géolocalisation, aide à la navigation, optimisation d’itinéraire et caractérisation des points de collecte tout au long du trajet.

L’ergonomie, l’évolutivité, la simplicité d’utilisation ou encore les algorithmes puissants d’optimisation de tournées sont autant d’avantages compétitifs dans ce secteur relativement peu innovant. Mais la force de l’offre vient également de l’accent mis sur l’expérience client, notamment l’accompagnement de proximité, un SAV ultra-réactif et une recherche continuelle d’améliorations fonctionnelles.

Des succès, de nombreux clients et une trajectoire ambitieuse

UNICO, c’est le parcours d’une jeune pousse qui en moins de 2 ans, développe et commercialise une solution plébiscitée par plus de 60 clients en France et sur des secteurs aussi variés que la collecte de déchets, la propreté urbaine ou encore la maintenance de mobilier urbain. Créée par Colin NICOLAS, Jules GRAMMONT et Clément MARTY, la startup grenobloise réunit une quinzaine de collaborateurs et se positionne en fer de lance des plus beaux réseaux Tech français (GreenTech Innovation, CITEO, French Tech, Pépite, etc). Enfin, elle s’entoure aujourd’hui d’un réseau d’investisseurs qualifiés dans leur domaine à l’image notamment de Seed4Soft (réseaux d’experts du soft B2B), Holnest (FO de JM.Aulas) et Melting Capital (véhicule d’investissement tech de T. Dusautoir et L.Silva).

Cette levée de fonds permettra d’accélérer son développement commercial en France puis en Europe pour équiper plus de 400 structures à horizon 2024.

Pour cela, UNICO investi dans son recrutement commercial et opérationnel tout en prenant soin de conserver une composante technique forte en interne. Ce dernier point est clé dans sa stratégie de diversification vers d’autres secteurs attenants à la logistique TMS à moyen terme.