Enalees soutenu par Invest-Y Angels, lance un nouveau panel de tests de diagnostic moléculaire rapide, utilisables directement par les vétérinaires en clinique ou sur le terrain pour compléter sa gamme Astéria lancée l’an dernier. Ce nouveau panel de test permet la détection des maladies infectieuses à tiques canines et félines ainsi que la leptospirose.

Après la commercialisation au cours de l’année 2020 de sa gamme Astéria constituée des panels respiratoires chez les chats (coryza et Covid-19) et entéropathies canines et félines, Enalees complète sa gamme en lançant son nouveau panel pour détecter les maladies à tiques du chien et du chat (babésiose, anaplasmose/ ehrlichiose, borreliose) et la leptospirose. Ces nouveaux tests sont disponibles en panel ou en tests unitaires.

Après la commercialisation au cours de l’année 2020 de sa gamme Astéria constituée des panels respiratoires chez les chats (coryza et Covid-19) et entéropathies canines et félines, Enalees complète sa gamme en lançant son nouveau panel pour détecter les maladies à tiques du chien et du chat (babésiose, anaplasmose/ ehrlichiose, borreliose) et la leptospirose. Ces nouveaux tests sont disponibles en panel ou en tests unitaires.

Les tiques sont la première source de transmission d’agents infectieux aux animaux et sont présentes sur l’ensemble du territoire national, le plus fréquemment dans les hautes herbes de prairies, dans les bois, dans les jardins, été comme hiver. La tique Rhipicephalus sanguineus dite « tique domestique » peut même se retrouver en intérieur et s’installer dans les chenils ou les maisons, faisant d’elle une source de contamination permanente pour les animaux qui vivent là où elle se trouve. Pour la leptospirose, la transmission se fait essentiellement par l’ingestion des eaux stagnantes ou nourritures contaminées par l’urine de rongeurs, porteur de façon asymptomatique de la bactérie.

De nombreux signes cliniques peuvent alors apparaitre chez les animaux infectés par l’un de ces pathogènes. Ainsi, on retrouve principalement une hyperthermie de l’animal, un abattement, une perte d’appétit, des urines foncées, des muqueuses pâles ou jaunes et parfois même des vomissements. En absence de traitement, les pathogènes continuent de se multiplier dans le sang de l’animal. Il est donc très important de les détecter rapidement pour traiter l’animal de manière efficace.

Les tests d’Enalees aident les vétérinaires à établir un diagnostic des maladies infectieuses en clinique ou sur le terrain, sans qu’ils ne soient nécessaire d’envoyer des échantillons à un laboratoire extérieur. Reposant sur la détection de l’ADN du micro-organisme ciblé, ils fournissent un résultat sensible et spécifique en seulement 40 minutes, qui permet de traiter l’animal plus rapidement, voire de l’isoler si nécessaire.

Après le succès de la gamme Epona en Europe, la gamme Astéria commence également à s’imposer dans les cliniques vétérinaires françaises. Elle est maintenant disponible dans plusieurs pays d’Europe, dont le Royaume-Uni et l’Allemagne, et bientôt en Amérique du Nord. Le nouveau panel maladie à tiques et leptospirose de la gamme Astéria emprunte à ses prédécesseurs les mêmes éléments qui ont fait leurs succès : une préparation rapide et simple de l’échantillon (quelques minutes), le même lecteur facile à utiliser et des performances évaluées en interne mais également par des laboratoires tiers.