Luigi Amati, Président Business Angels Europe à droite et Alain Pujol, Co-Président de France Angels à gauche.

Les 8 et 9 mars 2022, France Angels et Business Angels Europe ont organisé l’événement phare sur l’investissement en phase de démarrage en Europe, dans le but de souligner le rôle crucial des Business Angels pour les startups sur la voie des scale-ups. Se déroulant pendant la présidence Français du Conseil européen, le congrès de 1,5 jours avait pour principal objectif de faire avancer la discussion entre les décideurs, les entrepreneurs et les investisseurs en phase de démarrage sur le rôle de l’investissement providentiel dans le défi de la mise à l’échelle. Environ 200 participants ont assisté à l’événement.

Dans la matinée du 8 mars, le Président de Business Angels Europe (BAE), Luigi Amati, et le Co-Président de France Angels, Alain Pujol, ont ouvert le congrès. Luigi Amati s’est concentré sur le rôle de BAE en tant que constructeur d’un véritable espace paneuropéen permettant aux réseaux de Business Angels de se connecter, d’apprendre et d’investir. Il a également souligné l’engagement de BAE en faveur de la diversité, par exemple à travers le programme WEGate. Luigi Amati a également souligné le rôle de BAE en tant que porte-parole de l’investissement providentiel, comme le montre le document de position élaboré en collaboration avec Invest Europe.

Enfin, Luigi Amati a souligné la puissance du BAE Club. Il s’agit d’un groupe des réseaux de Business Angels les plus performants d’Europe. D’abord conçu comme un forum d’échange de bonnes pratiques, il a maintenant été transformé en un moyen d’investissement transfrontalier. Ainsi, BAE met activement en relation des centaines d’investisseurs providentiels, qui se sont normalement concentrés sur leurs écosystèmes régionaux et nationaux, avec des startups d’autres pays. Les premiers investissements transfrontaliers aient été réalisés en 2021.

Luigi Amati a remercié Tanguy De La Fouchardière, membre de Paris Business Angels et membre d’honneur de France Angels , qui a été le coordinateur du Club pendant les 3 dernières années.

D’autres conférenciers de premier plan ont honoré l’événement, tels que Sir Ronald Cohen (Apax Parnters), Stéphane Ouaki (Commission européenne), Caroline Sai (Angels Santé) et Gilles Le Cocguen (Euroquity).

Le siège du MEDEF à Paris s’est avéré être la toile de fond idéale pour rassembler plus de 190 participants de tout le continent. Des déjeuners spéciaux et des cocktails dans une brasserie parisienne ont donné au public l’occasion d’un véritable réseautage.

L’un des points forts a été le panel sur les co-investissements pour les investisseurs providentiels. Ouaki en faisait partie, ainsi que Rudy Aernoudt (Commission européenne), Julia Fenart (France Digitale) et Martin Bresson (Invest Europe). Avec le journaliste et modérateur Pierre de Vilno, ils ont discuté de la manière dont l’investissement providentiel devrait être considéré comme essentiel dans le défi « Scale-Up », comme l’a postulé un autre membre clé du panel : Philippe Huberdeau (Secrétaire général de l’initiative Scale-Up Europe).

Ce n’est là qu’une des nombreuses pépites d’or que le congrès a mises en avant. Dans les semaines à venir, BAE et France Angels continueront de réfléchir et de communiquer sur les leçons apprises.

Merci à tous les partenaires pour cet événement fantastique, en particulier La Français Tech, BNP Paribas, BNP Paribas Banque Privée et BPI France / Euroquity.

Article rédigé par Business Angels Europe.