Mercredi 7 avril, France Angels et ses membres se sont réunis à distance pour l’Université de Printemps afin d’échanger et de partager les bonnes pratiques entre réseaux et partenaires.

L’Université de Printemps a débuté avec la présentation du bilan de l’activité 2020 des Business Angels, à savoir 49 M € dans l’économie française démontrant que malgré une baisse relative liée au contexte actuel, les Business Angels restent les accompagnateurs financiers et humains des entreprises. Par la suite, France Angels a présenté à ses membres, leurs diverses propositions afin de mobiliser l’épargne des particuliers pour relancer l’économie et créer une vocation de Business Angels.

Au cours de cette matinée, la fédération a souhaité faire un focus sur la coopération bénéfique entre les réseaux de Business Angels et les Business Angels Individuels afin de soutenir les entreprises. On observe en 2020 que le co-investissement entre ses deux entités est à hauteur de 36 M€ et de 13 M€, France Angels espère que l’année prochaine, leur collaboration ne sera que meilleure.

Pour finir, deux de leurs partenaires sont intervenus afin d’aborder des sujets permettant d’apporter leur soutien aux réseaux de Business Angels. Leur partenaire BNP Paribas Banque Privée a évoqué le mécanisme et les enjeux de l’apport de cession au côté de Cécile CYMER-MANNUCCI, Responsable Ingénierie patrimoniale en région (Paris – IDF Ouest). Par la suite, Mathieu GOUDOT de France Invest a traité des bienfaits de la collaboration entre les Business Angels et les Fonds d’Investissements afin d’apporter le soutien aux réseaux et aux entreprises en recherche de financement.

France Angels et ses membres ont été ravi de se retrouver et espèrent pouvoir bientôt échanger de vive voix !