Le BAE (Business Angels Europe) club regroupe 17 réseaux de Business Angels représentant 13 pays. Les objectifs de ce club sont de représenter les réseaux de Business Angels dans l’écosystème européen du financement des start-ups et de mettre en place des investissements hors frontières entre réseaux.

Pourquoi un Club dans BAE ?

Dès la création de la Confédération des Fédérations de Business Angels en Europe (BAE) en 2013, un Club de réseaux parmi les plus matures a été constitué, réunissant 13 réseaux en provenance de 11 pays européens.  L’objectif de départ était qu’il semblait important que la Fédération européenne ait un lien direct avec la vie des réseaux de Business Angels qu’elle représentait dans l’écosystème européen du financement des startups.

Pour les membres du Club, les premières actions ont été de partager les bonnes pratiques et de commencer à se familiariser avec le contexte européen souvent méconnu dans chacun des pays. Les questions juridiques, fiscales, réglementaires, mais aussi les comportements sociologiques des investisseurs-accompagnateurs, ont été dans cette première période une occasion d’échanges fructueux. Tout ce travail a été très utile pour aborder le deuxième objectif, qui est d’organiser l’investissement hors frontières (crossfunding).

BAE Club en quelques chiffres

En 2021 le BAE Club réunit 17 réseaux en provenance de 13 pays (Portugal, Italie, France, Allemagne, Espagne, Autriche, Belgique, Ecosse, Québec, Roumanie, Bulgarie, Pays-Bas et Pologne), dont trois réseaux français, membre de France Angels (Angels Santé, Femmes Business Angels et Paris Business Angels).

L’ensemble de ces 17 réseaux regroupe 3 100 membres et ont investi en 2019 un montant total de 90M€ dans 360 sociétés.

Activités du BAE Club

Depuis 2013 le BAE Club organisait une ou deux réunions annuelles dans des pays différents, à l’occasion d’un évènement particulier d’un membre. Dans l’intervalle des groupes d’échanges mensuels fonctionnent à distance.

Depuis le printemps 2020, des séances de e-pitch ouvertes à tous les membres des réseaux sont organisées. L’objectif est de proposer à l’investissement des sociétés du portefeuille d’un membre pour un tour de financement destiné à une ouverture internationale. Trois séances ont déjà eu lieu, chacune a été suivie par 60 à 80 membres. A l’issue de ses présentations des réunions de suivi sont organisées entre les Business Angels intéressés, aboutissant à des closing.

Le processus s’améliore à chaque fois et permet de résoudre toutes les questions pratiques et de lever les barrières d’un financement hors de son pays d’origine.

Par ailleurs le BAE Club organise une ou deux fois par an des rencontres sous la forme de Webinaires ouverts à tous les membres. Des conférenciers en provenance de différents pays abordent des sujets d’intérêt général sur les différents écosystèmes du financement des startups.

En conclusion le BAE Club permet de multiples échanges dans la communauté des Business Angels en Europe… et même au Québec !