Omini, start-up développant des biocapteurs pour des tests sanguins au chevet du patient. vient de boucler avec succès une levée de fonds d’un total de 1,7 million d’euros. Entrepreneurs First, actionnaire historique, cinq autres associations de Business Angels (Business Angels des Grandes Ecoles, Arts & Métiers Business Angels, Angels Santé, Paris Sud Business Angels, INSEAD Business Angels et WeLikeAngels), des investisseurs individuels et Bpifrance ont également co-investi dans cette levée de fonds.

Créée en 2019, par Joanne Kanaan, Docteur de l’Ecole Normale Supérieure et Anna Shirinskaya, Docteur en Chimie et post-doc en Bioélectronique de l’Ecole Polytechnique, Omini développe un appareil de tests sanguins à la fois portable, précis et de faible coût, capable de mesurer de manière immédiate la concentration de plusieurs biomarqueurs. Elle s’appuie sur l’expérience accumulée par l’une des fondatrices dans le cadre d’un doctorat, et deux brevets exclusifs, pour améliorer et industrialiser une technologie de biocapteurs à transistor électro-chimique organique (OECT), utilisée pour l’instant dans quelques laboratoires de recherche.

Omini vise donc à la fois à faire évoluer la technologie (passer du laboratoire à une solution imprimée à bas coût) et les usages (réaliser une mesure immédiate au chevet du patient, avec un coût très faible).

La première application ciblera les maladies cardiovasculaires.

Omini a remporté des prix prestigieux et pris part à des programmes d’accélération internationaux qui lui permettent de faciliter et accélérer son développement (Prix Jean Louis Gérondeau-Safran, X-grant Silicon Valley, EiT-Health, Entrepreneur First, Pfizer Healthcare hub, FemaleFounders, etc).

Joanne Kanaan, Présidente d’Omini annonce «Nous sommes ravies du succès de cette levée de fonds qui nous a permis de recruter une équipe talentueuse nécessaire à l’achèvement d’un prototype fonctionnel et industrialisable de notre technologie ».