Récemment Provence Angels présentait les mesures prises par la startup T.Zic pour lancer un nouveau produit utile pendant la crise du covid-19. Aujourd’hui, ils posent 3 questions à Carbookr, une startup fondée par Nicolas Job et Frederi Villa Vega spécialisée dans le secteur du voyage d’affaires.
Son chiffre d’affaires est en constante augmentation avec plus de 400% d’évolution depuis sa création. Un argument qui a su séduire les Business Angels de Provence Angels en 2018. Depuis, l’aventure continue et a récemment connu de beaux rebondissements. Retrouvez l’interview réalisée par Provence Angels aux côtés de Nicolas, fondateur de Carbookr.

Quel a été l’impact du confinement pour l’activité de Carbookr ?

L’impact du confinement a été plutôt direct pour Carbookr. Lors de l’allocution du Président le 16 mars, nous avons vite compris que tout s’arrêterait très rapidement et que les entreprises stopperaient leurs déplacements. Et c’est exactement ce qu’il s’est passé. Exceptés quelques rapatriements de collaborateurs dans les 15 premiers jours du confinement, le secteur a été l’un des plus impactés par la crise.
Notre première réaction a été de préserver nos collaborateurs en les mettant en chômage partiel et en télétravail dans de bonnes conditions.

Avec mon associé Frederi avons anticipé et nous sommes concentrés sur l’avenir en continuant de préparer notre road show en vue de réaliser un bridge pour aller chercher une levée de fonds de série A en fin d’année 2020.

Quel a été le dialogue avec vos actionnaires pendant cette période ?

Nous avons organisé un comité stratégique en urgence le 17 mars pour prendre des mesures pour préserver Carbookr. Il a été décidé de réduire la voilure en termes de cashburn afin de passer le cap de la crise sanitaire tout en conservant une activité minimale sur les contrats en cours. Nous avons également décidé de maintenir toutes nos réflexions en cours sur les développements produit afin d’être prêt lorsque l’activité redémarrerait.
En parallèle, Bpifrance annonçait la mise en place d’aides et financements pour les startups. Une belle opportunité pour Carbookr, que nous communiquons à nos actionnaires en leur proposant donc un plan de refinancement.

Courant avril, nous organisons une webconférence avec nos investisseurs pour leur présenter notre avancement et un plan de financement avec prévisions du financement de Bpifrance et l’obtention d’un Prêt Garanti par l’État. Cette réunion a été une étape clé pour la suite de l’aventure car en conservant un bon dialogue avec nos actionnaires tout au long de la crise, nous avons réussi à les convaincre de notre agilité.

Une fois le plan validé, tout s’est mis en place ; les actionnaires investissent en BSA Air pour un refinancement progressif et nous obtenons les financements de la BPI et le PGE pour renforcer nos fonds propres. Enfin, constatant la confiance de nos actionnaires historiques, les banques ont pu suivre et soutenir Carbookr. Les business Angels ne nous ont pas lâchés, la plupart d’entre eux nous ont suivi et ont joué le jeu. Ils nous ont apportés certes une aide financière mais également de nombreux conseils.

Post-covid : comment évolue l’activité de Carbookr ?

L’activité évolue super bien ! Pendant le confinement, en plus de préparer un plan de refinancement, nous avons profité de la baisse d’activité pour travailler avec moins de pression et finaliser les nouveaux produits déjà vendus à nos clients.

Par ailleurs, un beau client a décidé, pendant la crise, de nous confier tout son volume pour nous soutenir. Une grande chance qui contribue à notre reprise explosive. Nos chiffres sont bons, nous battons même nos records : en 6 mois nous avons déjà réalisé le chiffre d’affaires de l’année dernière, soit +52% malgré le Covid (alors que nous étions à -60% pendant le confinement). Et cerise sur le gâteau, cette période nous a permis de valider les ressources humaines nécessaires au bon fonctionnement de Carbookr et de mesurer l’engagement de nos équipes qui sont aujourd’hui de nouveau en temps plein.

A ce jour, nous ressortons par le haut, en réalisant une belle progression malgré la crise.

Pascal Foulon, Business Angel, représentant du pool investisseur Provence Angels au board Carbookr, nous donne le mot de la fin.

Cette crise sanitaire a été un terrible coup dur pour la société Carbookr qui était sur une belle dynamique de croissance.
En tant que Business Angel, à ce moment-là notre rôle a été d’aider les fondateurs à prendre du recul sur la situation et leur apporter une vision externe que les dirigeants ont du mal à avoir lorsqu’ils sont absorbés par le quotidien de leur société, surtout dans un tel contexte.
Il nous semblait évident que si nous réussissions à contrôler les coûts et organiser des financements, la société pouvait passer cette crise. C’est pourquoi nous avons dès le début montré notre intention de participer à l’augmentation de capital. Nous avons donné le signal de confiance qui a permis de sécuriser des prêts bancaires et auprès de la BPI.

Nous nous réjouissons de les avoir accompagnés dans la gestion de cette crise sans précédent.