Mercredi 11 mars dernier s’est tenue notre dernière réunion afin de permettre à des entrepreneurs de présenter leur projet auprès des membres de Mer Angels et d’autres réseaux de Business Angels et d’investisseurs potentiels.

Cinq entrepreneurs ont pitché leur projet, dont MaDfly, drône permettant de réduire la durée et le coût des inspections et contrôles technique dans les espaces confinée ou difficilement accessible. Puis Platypus qui conçoit un bateau capable de naviguer sur ou sous l’eau pouvant s’adresser au marché du yachting, du tourisme et de l’environnement. Mais également, la start-up Falco qui offre au gestionnaire de ports de plaisance un outil de gestion en temps réel et des services en marque blanche que le port vend à ses clients. Puis, Seaturns, solution houlomotrice de rupture qui capte l’énergie des vagues pour produire de l’électricité ou de l’eau douce par dessalement d’eau de mer. Et enfin, la jeune entreprise Naviwatt qui propose soit des bateaux électriques professionnels sur étagère, soit des services d’ingénierie navale pour la re motorisation de bateaux commerciaux. Enfin, nous avons conclu cette soirée par la plénière de la start-up SAIL.cloud qui développe et opère le premier réseau social de « tracking » d’activités sportives et de loisirs exclusivement dédié au nautisme. A l’instar du vélo et de la course à pieds qui ont chacun leur application (Strava – Runtastic).

Pour finir, nos membres, les Business Angels et les entrepreneurs se sont retrouvés autour d’un cocktail pour pouvoir échanger sur une passion commune qu’est l’économie maritime.