Le 17 octobre dernier, BFC Angels a tenu son 7ème séminaire d’automne à la Minoterie, le pôle de création jeune public et d’éducation artistique de Dijon, dirigé par la compagnie de théâtre l’Artifice.

Ce fut l’occasion de réunir de manière conviviale les adhérents business angels et les partenaires autour de pitchs d’entrepreneurs et de contributions d’intervenants économiques. Parmi ces derniers, citons Sophie Reboud, enseignante chercheure à BSB et rattachée à l’université de Nouvelle Zélande qui est venue parler de la taxonomie des entreprises sur laquelle elle a travaillé. Il s’agit de prendre en considération la grande diversité des PME, avec une approche scientifique, pour comprendre la diversité des situations stratégiques avec pour objectif de mieux cibler l’action publique ou locale. A ce jour, cette taxonomie intéresse un grand organisme international qui su se placer au cœur des débats décisifs contemporains. Elodie Quezel, chargée du déploiement de Signaux Faibles, startup d’Etat, a également participé à ce séminaire. Signaux Faibles a pour but de mobiliser les données des administrations pour identifier les entreprises fragiles et cibler l’action d’accompagnement public. On la qualifie de startup car elle innove avec une équipe autonome, proche du terrain pour des bénéficiaires finaux en progressant par itérations successives. Fort d’une expérience positive sur la région BFC, le déploiement national de Signaux Faibles est prévu prochainement.