Le réseau Paris Business Angels investit dans l’entreprise Cardiawave.

Cardiawave, la MedTech née des travaux de recherche de l’Institut Langevin et de l’Hôpital Européen Georges Pompidou (HEGP), annonce avoir obtenu l’autorisation de lancer ses premiers essais cliniques pour sa thérapie non-invasive du rétrécissement aortique calcifié. Une annonce qui rappelle aussi la nécessité de proposer aujourd’hui une réponse médicale à ce besoin insatisfait pour des millions de patients.

Cardiawave a développé une technologie de rupture et une thérapie non-invasive pour traiter le rétrécissement aortique calcifié (RAC). Le traitement améliore l’ouverture de la valve aortique fortement calcifiée en dérigidifiant le tissu de la valve grâce à la focalisation de brèves pulsations d’ultrasons de très haute intensité, émises directement sur la valve aortique, depuis l’extérieur du corps.

Si vous souhaitez disposer davantage d’informations, veuillez obtenir le communiqué de presse en cliquant ici.

Publicités