Michel Pradille est le nouveau président d’Occitanie Angels. Cet ingénieur INSA de 57 ans, consultant en développement, membre du réseau WIKANE et président de Capitole Angels, a pris la succession du montpelliérain Gilles Roche, président de MELIES Business Angels

Cet ingénieur INSA de 57 ans, consultant en développement, membre du réseau WIKANE et président de Capitole Angels, a pris la succession du montpelliérain Gilles Roche, président de MELIES, en vertu de la règle de l’alternance qui prévaut à la gouvernance de la fédération. Michel Pradille prend donc la tête des Business Angels régionaux pour les deux ans réglementaires, Gilles Roche devenant vice-président.

Michel Pradille prend la tête des Business Angels régionaux pour les deux ans réglementaires,et Gilles Roche devient donc vice-président.

A la faveur de ce changement de gouvernance, Michel Pradille annonce son ambition : « En 2019, l’objectif est de renforcer l’activité des Business Angels occitans », de plus  » 2017 et 2018 ont vu Occitanie Angels se structurer, se faire connaitre et mettre en place des actions communes dont Occitanie Invest, la Semaine des Business Angels, Les Lauréats, etc. Pour 2019, la volonté est de développer la fédération régionale en accueillant de nouveaux membres… Nous souhaitons impulser la création d’autres réseaux d’investisseurs en Occitanie ».

Le nouveau président régional évoque aussi « l’évolution de l’environnement fiscal » qui demande aux réseaux locaux de s’adapter et de se tourner vers d’autres profils d’investisseurs : « Nous voulons susciter des vocations, notamment chez les trentenaires parce que leurs compétences digitales nous aident à appréhender les projets technologiques et à saisir plus d’opportunités d’investissement », explique-t-il : « Dès cette année, il faut augmenter le nombre de co-investissements ».