Bpifrance, France Digitale, France Angels, The Galion et Paris Business Angels ont pris l’initiative de partager 9 fiches décrivant et expliquant les rouages du métier de Business Angel.

Point par point et grâce aux expériences de Business Angels reconnus dans l’écosystème entrepreneurial français, nous allons décortiquer ensemble les pièges à éviter et les bonnes pratiques, afin de vous permettre de contribuer positivement à la marche de l’entreprise dans laquelle vous allez investir.

Les Business Angels sont des passionnés de l’aventure entrepreneuriale qui investissent leur argent personnel dans de jeunes entreprises aux concepts novateurs. Le Business Angel apporte son soutien financier à l’entrepreneur mais pas seulement. Il lui apporte également accompagnement, conseil et soutien tout au long du projet. Sa prise de participation au capital de l’entreprise financée est minoritaire pour laisser un maximum de liberté à l’entrepreneur et préparer au mieux les financements ultérieurs.

L’ÉCOSYSTÈME DES BUSINESS ANGELS EN FRANCE (Sources : France Angels)

En France, sur l’année 2017, 5000 Business Angels (dont 550 femmes) indépendants ou en réseaux ont réalisé 509 opérations pour un montant global de 63 millions € (dont 33% en refinancement). C’est aussi 3000 emplois créés ou maintenus dans les entreprises financées.

Les secteurs d’investissement dans lesquels les Business Angels sont les plus actifs sont bien évidemment le digital à 38% (avec des solutions d’e-commerce ou e-services, le multimédia, les logiciels et l’électronique)mais également la santé et biotech (19%) ainsi que les biens de consommation (17%).

En moyenne le tour de table type sur lequel un Business Angel se positionne est de l’ordre de 350K€. Le retour sur investissement pour les premiers tours est de 2,8 fois l’investissement initial.

De nombreux fonds spécialisés dans le seed ou l’amorçage ont fait leur apparition dans l’écosystème français et peuvent co-investir aux côtés des Business Angels tels que : 
** Isai Seed Club : Isai Seed Club est la branche seed du fonds Isai qui se positionne en co-investisseur en amorçage en mobilisant son réseau d’entrepreneurs-souscripteurs. 
** Kerala Ventures : Kerala Ventures est un fonds Seed qui investit dans des startups tech en France et qui supporte très opérationnellement ses startups (recrutement, …)** Kima Ventures : Kima Ventures est le fonds de Business Angels le plus actif au monde. Il investit dans 1 à 2 startups par semaine avec un taux de sélection inférieur à 1%.
** 
F3A: Le Fonds Ambition Amorçage Angels est un fonds seed lancé en 2015, doté de 50 millions € par le Programme des Investissements d’Avenir et géré par Bpifrance. Il investit des tickets de 200 000€ à 500 000€ en co-investissement avec des Business Angels.

UN METIER QUI NE S’APPREND PAS DANS LES LIVRES

Le Business Angel a donc un impact important sur la croissance d’une société et son rôle est essentiel au démarrage d’une aventure entrepreneuriale. Néanmoins, s’il existe quelques livres pouvant expliquer le processus d’investissement et l’impact d’un Business Angel sur une société (voir ci-dessous **),il n’y a pas de formation, de cours ou d’écoles qui forment des individus à être de bons Business Angels. C’est une activité compliquée, un véritable métier qui s’apprend sur le tas au gré des nombreuses expériences.

** Les Business Angels: Guide des bonnes pratiques à l’usage des investisseurs et des entrepreneurs (Broché) 2011 de Raphël Boukris et Nicolas Fritz 
** Profession Business Angels: Devenir un investisseur providentiel averti (Broché) 2008 de Cyril Demaria et Marc Fournier 
** Winning Angels: The 7 Fundamentals of Early Stage Investing de David Amis et Howard Stevenson

Malheureusement, même avec la meilleure volonté du monde, l’investissement d’un Business Angel non averti peut pénaliser la startup et compromettre le développement futur de la société. C’est pourquoi Bpifrance, France Digitale, France Angels, The Galion Project et Paris Business Angels ont pris l’initiative de partager 9 fiches décrivant et expliquant les rouages du métier de Business Angel. Point par point et grâce aux expériences de Business Angels reconnus dans l’écosystème entrepreneurial français, nous allons décortiquer ensemble les pièges à éviter et les bonnes pratiques, afin de vous permettre de contribuer positivement à la marche de l’entreprise dans laquelle vous allez investir.

Pour disposer de l’ensemble des 9 fiches pratiques, veuillez-vous rendre sur le lien suivant.