Chers lecteurs,

Ce mois-ci France Angels, en étroite collaboration avec Bpifrance, a inauguré un service inédit pour les entreprises accompagnées par les Business Angels : l’Angels Open Deals. Cet événement vise à soutenir le développement des entreprises innovantes en leur permettant de présenter leurs sociétés devant un panel d’investisseurs. Cette expérience permet d’encourager le développement de ces entreprises et de favoriser la sortie des Business Angels au contact de meilleurs fonds d’investissement. Le bilan de cette première édition fut très positif autant par la qualité de la présentation des sociétés (7 au total) que par le nombre d’investisseurs présents (près de 70 et 33 fonds représentés). Fort de ce constat, France Angels a décidé de reproduire l’expérience avec une nouvelle édition de l’Angels Open Deals programmée le 12 Juin prochain.

La mise en œuvre de ce nouveau type de service s’inscrit dans la volonté de France Angels de faire éclore et d’accompagner le développement des entreprises dans lesquelles les Business Angels investissent du temps et de l’argent. C’est pourquoi, France Angels mettra très prochainement en place un Club des entreprises financées afin d’accroitre encore davantage l’accompagnement et la croissance de ces dernières.

La vocation de ce Club, toujours dans l’intérêt des entreprises, sera d’apporter des informations pertinentes en collaboration avec les partenaires actuels et futurs de France Angels (gouvernance, internationalisation, conseils juridiques et financiers etc…), tout comme des services en corrélation avec leurs problématiques. Ce Club se veut aussi être l’interface de rencontre et d’échange entre ces entreprises à tous les  niveaux (local, régional et national), favorisant ainsi la création de partenariats commerciaux ou bien de rapprochements inter-entreprises.

L’autre actualité du moment est la finalisation de la Loi PACTE qui devrait être votée à la fin du printemps, après une présentation en conseil des Ministres le 02 mai prochain. Malgré une large consultation publique lors de laquelle France Angels fut le premier contributeur privé sur le thème du financement, les mesures qui devraient découler de cette loi sont encore « opaques » à ce stade et cela malgré l’organisation par Bercy du « Forum des entreprises en action(s) » ce 28 mars. Nous faisons cependant une observation : le terme « Business Angels » a du mal à figurer aussi bien dans les écrits que dans la bouche des décisionnaires et en premier chef du Ministre de l’économie et des finances ! Affaire à suivre donc, en espérant que nos réunions ministérielles et parlementaires du printemps porteront leurs fruits…

Nous ne manquerons pas de vous tenir informé au prochain épisode !

Bonne lecture à vous,

Tanguy de la Fouchardière

Président de France Angels

 

Publicités