Lancé en septembre dernier, ce second tour de table financier a permis à KAZoART de lever 600.000 € en moins de quatre mois. La plateforme de vente d’art en ligne, créée à Paris en 2015, est venue s’installer à Bordeaux un an plus tard à l’initiative de sa fondatrice et directrice générale, Mathilde Le Roy. Accompagnée à son arrivée par Héméra, elle a déjà levé 300.000 € en 2016 auprès de business angels tels qu’Arts et métier Business Angels  et de Bpifrance.

Ces nouveaux fonds donnent de la visibilité à KAZoART qui, trois ans après son lancement, a réussi à se faire une place sur le marché en ligne de la vente directe d’œuvres entre artistes et amateurs d’art. L’entreprise emploie désormais 6 personnes pour « un chiffre d’affaires qui a triplé chaque année pour atteindre quelques centaines de milliers d’euros en 2017 », confie Mathilde Le Roy. La dirigeante espère maintenir un rythme de croissance similaire voire supérieure dans les deux ans qui viennent. Lors de sa création, KAZoART visait un chiffre d’affaires de 5 M€ à l’horizon 2018.

 

Publicités