Femmes Business Angels a participé au tour de financement de Hopfab cette jeune pousse qui vient de lever 80000 euros pour mettre à l’honneur l’artisanat français

Un meuble unique sans se ruiner, c’est la promesse de Géraldine Bal, cofondatrice d’Hopfab. C’est en cherchant à meubler son appartement sans recourir aux services d’une grande enseigne nordique que l’idée d’une place de marché regroupant différents artisans est née. «Sur le marché, vous avez des grands industriels qui proposent du mobilier pas très cher et des grands éditeurs qui proposent des meubles très design et très cher. Finalement personne n’est capable d’apporter une réponse avec des meubles uniques, qui s’adaptent parfaitement aux besoins du consommateur», explique-t-elle.

En offrant l’accès à une sélection d’artisans soigneusement sélectionnés, Hopfab permet de reconnecter le monde de l’artisanat et le grand public. «L’idée, ce n’est pas d’avoir les 30.000 artisans français sur la plateforme, mais plutôt une communauté d’artisans de qualité, que l’on aura sélectionnée.» Depuis son lancement au printemps 2015, Hopfab a répondu à plus de 160 demandes pour des ventes de meubles estimées à plus de 200.000 euros, auprès d’une cinquantaine de clients particuliers et professionnels.

Publicités