Créée en 2015, Smartrenting est une agence de gestion locative spécialisée dans la
sous-location qui s’adresse principalement aux locataires ayant des problématiques
liées à la mobilité. Au lendemain de son deuxième anniversaire, Smartrenting entame
une première levée de fonds d’un million d’euros auprès de réseaux de Business
Angels parisiens, de la BPI, de la BNP et de CIC innovation.


L’ambition de Smartrenting ? Être acteur de la mobilité dans les grandes villes
françaises et européennes auprès des étudiants et jeunes actifs.

La mission de Smartrenting : être un vecteur de mobilité pour les étudiants
Encourager la mobilité dans un monde en constante mutation est la mission que s’est
donnée la jeune startup. Face à une mobilité internationale croissante, Smartrenting doit
répondre à une demande de plus en plus forte de la part des personnes mobiles. Les
étudiants sont aujourd’hui amenés à voyager dans le cadre de leurs études. En effet, en
France, près de 40 000 jeunes sont partis en Erasmus en 2014-2015, faisant du pays le
numéro 1 du classement des départs en Europe.

Cependant, les freins liés au départ à l’étranger, notamment chez les étudiants, se
concentrent bien souvent autour du logement. Smartenting répond à une problématique
simple : que faire de son appartement pendant son absence ?
L’entreprise co-fondée par trois amis, propose à ses clients de rembourser leur loyer
gratuitement pendant la durée de leur absence. En échange, Smartrenting sous-loue le
logement et s’occupe de tous les aspects opérationnels liés à ce type de location.
Thibault Martin, l’un des co-fondateurs, nous parle de son expérience :
Pendant un stage de 3 mois en Angleterre, j’ai été confronté à ce même dilemme :
hors de question de payer un loyer inutile, ni de rendre mon logement. J’ai alors dû
passer par Airbnb et toutes les contraintes que cela implique : beaucoup de temps
passer à gérer les départs et arrivées, les ménages à programmer, les clés à
remettre aux voyageurs etc…

C’est après cette expérience qu’il a eu l’idée de créer Smartrenting en s’entourant de deux amis de longue date : Romain Bernard et Théo Vassoux.

Publicités