Seaver, qui développe un objet connecté dédié au monitoring des performances et de la santé des chevaux, vient de boucler une levée de fonds d’1,8 million d’euros. De quoi accélérer sa R&D autour de la biomécanique et la physiologie du cheval, mais aussi de doper la commercialisation de son produit en France et dans cinq autres pays.

Fondé en 2016 par Zakaria Antar et Pierre-Yves Lalo, Seaver développe une sangle (utilisée pour maintenir la selle sur le dos du cheval) connectée capable d’accompagner les cavaliers, quel que soit leur niveau, dans le suivi des performances et de la santé de leur cheval. À l’aide d’une application mobile dédiée et de cinq capteurs directement intégrés à la sangle, ces derniers peuvent ainsi suivre en temps réel plusieurs données de l’état de leur cheval, comme la vitesse, la fréquence cardiaque, la fréquence respiratoire ou les mouvements effectués, afin d’améliorer par la suite leurs performances ou à contrario déceler certaines anomalies ou pathologies, comme une boiterie. 

“ Les trackers d’activité pour l’humain commencent à s’imposer dans les usages. Il était aberrant que la technologie n’ait pas encore fait son entrée dans le milieu du cheval 

Publicités