Pantheon (société Cabema) lève 150 000 euros auprès de Paris Business Angels pour offrir aux fans de sport ou e-sport de parier en temps réel, ou d’une marque de répondre à ses questions.

Toutes les offres actuellement proposées par les opérateurs de paris en ligne fonctionnent sur le même principe : miser une somme avant le début de la compétition, puis attendre la fin pour connaître son éventuelle bonne fortune. Pantheon présente une approche innovante avec la sortie d’une application sur smartphone ou en surimpression sur n’importe quel écran de retransmission vidéo d’un spectacle de sport, d’e-sport ou d’une manifestation organisée par une société. Cette application ou console marche selon la méthode du pari mutuel (le responsable ne court aucun risque, puisque son rôle se limite à encaisser uniquement sa commission sur les enjeux). Parmi les avantages du système, une option supprime cette partie pécuniaire sur demande. Disponible en marque blanche, elle nécessite le suivi d’un administrateur durant la compétition pour générer les questions appropriées à la progression de la manifestation (l’intelligence artificielle résoudra cette contrainte dans les mois à venir).

L’absence d’interface avec le jeu qui sert de support aux paris constitue la force de cette application. Ces derniers sont créés au fur et à mesure que l’épreuve se déroule et sont ouverts pendant une fenêtre de courte durée quelques minutes avant la survenue (ou non) de l’événement (tel club inscrira un second but dans la première période, Vettel dépassera Hamilton avant le 25e tour, l’équipe bleue prendra la tour nord avec moins de 20 % de pertes, Neymar ratera ce coup franc, Elky bluffera avec sa paire de deux).

Ce procédé représente une excellente façon d’engager sa communauté digitale pendant tout le temps de la manifestation.

 

Publicités