Microbia Environnement a réalisé une augmentation de capital de plus de 570 k€ auprès des réseaux MELIES Business Angels et Capitole Angels (fédérés sous le nom d’Occitanie Angels), associés au fond PRI et à des investisseurs individuels.

Cette opération, menée sous le leadership de MELIES BA, le réseau de Business Angels montpelliérain, est complétée par des financements bancaires et institutionnels de près de 430 k€ pour atteindre un financement de l’ordre de 1 million d’euros.

Cette levée de fonds va permettre à la société basée à Banyuls (Pyrénées-Orientales) de finaliser la phase de R&D et de validation pré-commerciale et de réaliser le lancement commercial de ses premiers produits, destinés au marché de l’eau de mer et de l’eau douce.

Créée en 2013, Microbia Environnement est une startup biotech qui développe des biocapteurs pour détecter la pollution de l’eau par des algues toxiques. Elle dispose d’une technologie de rupture brevetée, basée sur une identification génétique, permettant de développer des solutions de surveillance en continu des milieux aquatiques (eau potable, eau de baignade, aquaculture, …), pour aider les acteurs du secteur de l’eau à identifier et anticiper les risques sanitaires croissants de contaminations microbiologiques.

Microbia Environnement a été fondée par deux femmes, Delphine Guillebault et Carmem-Lara Manes, scientifiques de renommée internationale dans leur domaine. Après des années de recherche (dans le public et privé), elles ont décidé de rejoindre le monde de l’entreprise en choisissant l’entreprenariat. Elles ont réussi la transition du public au privé, et elles ont compris les codes de l’entreprise, en particulier l’importance de savoir bien s’entourer et de définir sa stratégie en fonction des opportunités et contraintes du marché ! Principe qu’elles ont appliqué pour la constitution de leur tour de table, composé d’investisseurs et d’industriels apportant des compétences et des expertises adaptées aux besoins actuels de l’entreprise. A ce jour, Microbia Environnement emploie 8 personnes qui partagent la vision et l’ambition des fondatrices.

Pour en savoir plus : http://www.microbiaenvironnement.com

Publicités