La jeune entreprise spécialisée dans les solutions sur tablettes numériques pour l’optimisation des chaînes de production a réuni plus de 500 000€ avec notamment le soutien des Grand Delta Angels.

Usitab est spécialisée dans les solutions sur tablettes numériques pour optimiser la rentabilité des chaînes de production industrielles, vient de boucler sa deuxième levée de fonds avec l’aide des Grand Delta Angels (GDA), soit 300 000 euros au total.

« Les 150 000 euros de prise de participation au capital des GDA ont entraîné un effet de levier », explique Catherine Chiabodo, qui a monté l’opération avec Eric Dragten et Jean-Louis Tartevet, président des GDA.

Treize investisseurs des GDA ainsi que la société d’investissement des Business Angels sont intervenus dans le tour de table. Quant au Crédit Agricole Alpes Provence, il a abondé pour 150 000 euros.
Cette levée de fonds s’accompagne de crédits auprès de la BPI pour 120 000 euros, Paca Emergence pour 90 000 euros et Initiative Ventoux pour 30 000 euros. Une première levée de fonds avait permis d’amorcer Usitab, de développer la R&D et d’avoir les premiers clients.
« Cette fois-ci, ce qu’on souhaite faire, c’est développer le marketing et le commercial, pour être repérés au niveau national comme la startup de l’usine du futur », explique le fondateur, Loïc Le Doussal.

Pour cela, après avoir ouvert un établissement à Rennes où se concentre la technique, le dirigeant va recruter quatre agents commerciaux répartis chacun sur un quart du territoire national, ainsi qu’une force commerciale en interne d’une à deux personnes.
« On sent que c’est le moment, pas mal d’industriels veulent s’y mettre », note-t-il. À son actif déjà, 25 clients, et plus seulement dans l’agro-alimentaire, qui était pour cet ancien cadre du secteur une « zone de confort ».

Parmi ses nouvelles références : le groupe Cadiou spécialisé dans les portails électriques à Brest, ou encore Abrisud, fabricant isérois d’abris de piscine, en collaboration avec XL Consultants.

« Si nous entrons au capital, c’est parce qu’Usitab permet de récolter en temps réel des informations qui apportent un véritable gain de productivité aux industriels », explique Catherine Chiabodo.

La start-up vise 360 000 euros de chiffre d’affaires en fin d’année, et 1,4 million en 2019.

USITAB en bref
Activité : concepteur de solutions dématérialisées pour l’optimisation industrielle,
accompagnement dans la mise en oeuvre, formation et services
Création : 2014
Implantations : Avignon, un établissement à Rennes.
Chiffre d’affaires : 155 000 € en 2016
Effectifs : 4 dont le dirigeant
Résultat Net : déficitaire en 2016
Répartition du capital : Loïc Le Doussal majoritaire. Autres actionnaires : Grand Delta Angels et Crédit Agricole Paca

© Carina ISTRE, supplément Entreprises de Vaucluse Matin du 20 juin 2017.

Publicités