A-Volute, qui a mis au point un logiciel permettant de recréer toutes les dimensions spatiales du son, comme s’il était en 3D, vient de lever deux millions d’euros auprès d’actionnaires déjà présents au capital – notamment Nord France Amorçage et Paris Business Angels – ainsi qu’auprès de ses deux fondateurs, Tuyen Pham et Ambroise Recht.Ces deux centraliens de Lille ont créé leur start-up en 2004 et mis une dizaine d’années à faire aboutir leur technologie d’amélioration audio avec ce logiciel baptisé « Nahimic ». Celui-ci est déjà intégré au sein de PC, de cartes mères ou de casques chez huit fabricants.

Cette levée de fonds doit permettre à A-Volute de faire face à sa croissance importante. Son chiffre d’affaires – qu’elle ne révèle pas – a encore bondi de 50 % l’année dernière et devrait atteindre 16 millions d’euros d’ici trois ans. La société compte passer de 45 à 50 salariés d’ici à la fin de l’année et à une centaine d’ici deux ou trois ans. La PME va également accélérer son expansion à l’international.

A-Volute compte ouvrir un bureau au Texas

Elle va tout d’abord étoffer ses bureaux de Taïwan et Singapour, ouverts en 2013 et 2014.

« Nous voulons renforcer notre présence commerciale pour attaquer de façon plus agressive la Chine continentale, où nous n’avons qu’un seul client pour l’instant », explique Tuyen Pham, président d’A-Volute.

Enfin, pour mieux accompagner ses trois clients américains et en conquérir d’autres, la société roubaisienne compte ouvrir cette année un bureau au Texas, « là où sont les compétences en matière de puces et de puces audio aux Etats-Unis ». La société, aujourd’hui rentable, vise la place de leader en technologie audio sur le marché du gaming (PC, casques et cartes mères) dans les deux ans, alors qu’elle se trouve parmi les cinq premières aujourd’hui.

« On a beaucoup amélioré l’image, avec de la haute définition et de la 3D. Avoir juste la stéréo pour le son, c’est comme l’aplatir sur un fil », commente Tuyen Pham.

Le logiciel Nahimic donne au joueur sur PC le sentiment d’une totale immersion sensorielle dans l’univers apparaissant sur son écran. A-Volute a déjà levé 4,7 millions d’euros au cours de quatre précédentes recapitalisations.

 

 

©Les Echos Entrepreneurs

 

Publicités