Il y a un an, l’équipe de France Angels était en pleine préparation de son Livre Blanc destiné aux candidats à l’élection présidentielle. Refonte de la fiscalité, partenariat public-privé au service des jeunes entreprises innovantes… nous y proposions en détails comment améliorer l’investissement des Business Angels dans les entreprises françaises.

Aujourd’hui, nous souhaitons réitérer nos requêtes au nouveau gouvernement. Résolument tourné vers la révolution numérique et les nouvelles technologies, Emmanuel Macron a su gagner l’enthousiasme et la confiance des entrepreneurs. Souvent considéré comme le candidat des start-up, notre nouveau président doit aujourd’hui être à la hauteur de ses promesses.

Au-delà de faire évoluer de manière positive la fiscalité des Business Angels, France Angels rappelle l’importance de « mettre l’argent au travail » ! Essentiellement, nous comptons sur le nouveau gouvernement pour nous aider à rediriger l’épargne des français vers l’économie réelle, favoriser les vocations de Business Angels et créer de l’emploi : « Privilégier le risque face à la rente » comme disait Emmanuel Macron il y a quelques mois.

Depuis 2001, France Angels a travaillé à l’amélioration des conditions d’investissement pour les Business Angels. Le résultat de ces efforts peut se chiffrer : 500 M€ investis depuis 2001 ! Mais ce n’est pas encore assez et le cadre peut encore être amélioré. Nous comptons sur vous Monsieur le Président !

Bien à vous,

Tanguy de La Fouchardière
Président de France Angels

Publicités