La start-up rouennaise Bubble, qui a créé une application dédiée aux amateurs de bandes dessinées, comics et mangas, annonce une levée de fonds de 300.000 euros auprès de l’accélérateur normand NFactory, du fonds d’investissement NCI, d’INSEAD Business Angels, et d’autres investisseurs privés.

Démocratiser l’un des arts préférés des Français

Le marché du neuvième art continue de séduire les Français. Un engouement pour cet empire silencieux qui se traduit en chiffres : Aujourd’hui un Français sur trois lit des bandes dessinées, pour un total de 39 millions d’albums vendus à travers le pays en 2016. C’est donc avec l’ambition de favoriser encore un peu plus la démocratisation de la bande dessinée que deux jeunes entrepreneurs, Nicolas Deve et Benoit Vallon, ont créé Bubble.

Simplifier la gestion de collection et la découverte de BD

Grâce à cette application entièrement gratuite, les amateurs de BD peuvent en quelques minutes sélectionner les séries et tomes qu’ils possèdent afin de les lister, les classer et les compléter le cas échéant via un agenda personnalisé des sorties. Le concept est simple : après avoir créé un compte, il suffit de cocher ses tomes parmi les ouvrages référencés et de les ajouter à sa bibliothèque virtuelle.

Grâce à sa récente levée de fonds, Bubble, lancée sur Android en janvier dernier, va pouvoir recruter de nouveaux collaborateurs, poursuivre l’amélioration de l’application grâce à de nouvelles fonctionnalités et accroître ses investissements en matière de communication. Son objectif ? Parvenir à 100.000 utilisateurs d’ici 1 an et devenir à terme le Allociné de la BD.

« L’enthousiasme et le dynamisme des fondateurs, leur vision des besoins utilisateurs, et la qualité technique de leur application font de Bubble une entreprise qui deviendra un acteur clé du monde de la BD », souligne le Président de la Normandy French Tech.

Publicités