Pegastech, une start-up spécialisée dans le domaine de la chimie de spécialité, a cédé à Atotech, filiale du groupe TOTAL, son activité liée à sa technologie de métallisation des plastiques. Cette solution unique brevetée qui n’utilise ni chrome hexavalent ni palladium est à destination des marchés de l’automobile, du luxe de la connectique et de l’aéronautique.

Après 8 ans de développement ponctués par une levée de fonds auprès de fonds d’amorçage (Scientipôle Capital & Kima Ventures), de réseaux de business angels (Business Angels des Grandes Ecoles, Arts et Métiers Business Angels & INSEAD Business Angels) et d’investisseurs individuels, Pegastech a finalisé le développement de ses technologies dans le domaine de la métallisation des plastiques et l’extension de son portefeuille de brevets.

Cette cession assure la stratégie de déploiement à l’international initié par l’équipe dirigeante de Pegastech. L’achèvement du développement, les tests et le lancement des produits sur le marché sont ainsi prévus pour 2017. Le procédé remplace les produits chimiques dangereux tout en préservant les ressources naturelles et en réalisant des économies, il est totalement compatible avec les équipements industriels et les cycles de production actuels. Cette technologie est un parfait complément du portefeuille en métallisation des plastiques d’Atotech, incluant les procédés en cours de développement qui seront bientôt prêts à être mis sur le marché.

« Nous sommes ravis d’unir nos forces avec Pegastech et de continuer à créer des technologies de pointe en métallisation des plastiques qui définissent des standards industriels. » nous dit Werner Richtering Directeur R&D du secteur de métallisation des surfaces à Atotech. « Le lancement de nos deux nouvelles technologies va amener le prétraitement des plastiques à un nouveau niveau. C’est une période passionnante pour Atotech : nous pourrons bientôt fournir des solutions remplissant des objectifs variés. »

« Nous sommes heureux de voir les résultats de nos développements intégrés au leader du marché du traitement de surface décoratif » ajoute Sébastien Roussel, PDG de Pegastech .

« Par son investissement tant financier qu’en participant à la gouvernance de Pegastech, notre réseau Arts et Métiers Business Angels est fier d’avoir aidé leurs dirigeants à finaliser ce procédé chimique plus ‘propre’ et d’avoir participer à sa cession à Atotech », complète Alain Henry, Délégué Régional Île-de-France qui tient aussi à souligner la parfaite entente entre les membres actifs des  réseaux de Business Angels et les fonds dans ce projet.

Depuis des décennies, Atotech est le leader dans le développement de revêtements décoratifs et de solutions pour la métallisation des plastiques. Sa force d’innovation et son expertise se manifestent dans sa large gamme de procédés de production économiquement compétitifs et écologiques. Atotech produit une vaste palette de solutions, allant des prétraitements aux procédés à base de cuivre, nickel et chrome pour applications décoratives sur des substrats métalliques ou des matériaux plastiques. Avec l’acquisition de la technologie sans Cr(VI) et sans palladium pour la métallisation de plastique de Pegastech, Atotech accroît son « leadership » technologique.

Pegastech est un fournisseur de produits chimiques de spécialité basé à Gif sur Yvette en France. La société a été fondée en 2009 par Sébastien Roussel et Christian Maennel en tant qu’essaimage du CEA (Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives).

Pegastech s’est consacrée à la conception et  à la fourniture de procédés chimiques éco-compatibles pour l’industrie, et a développé ses propres technologies.

Outre la technologie de métallisation des plastiques cédée récemment à Atotech, Pegastech a développé des produits et des services pour le traitement des effluents industriels, qu’elle continue de fournir par elle-même.

Advertisements