Juin 2016 : France Angels publiait son Livre Blanc, ensemble de propositions en faveur du développement de l’activité de Business Angel et destinées aux candidats à l’élection présidentielle.

Au-delà des propositions ou mesures techniques, le but est de contribuer au vrai débat constructif sur les enjeux de l’investissement dans les sociétés non cotées. France Angels, au même titre que d’autres acteurs importants de l’écosystème, a participé et alimenté ce débat afin de faire bouger les lignes et d’avancer dans une seule direction : le développement de l’investissement dans l’économie productive.

Nous voici désormais à 2 mois du premier tour et tandis que la campagne bat son plein, le moment est venu pour France Angels de rappeler la philosophie qui est la sienne. Cette prochaine élection présidentielle est une formidable occasion d’accélérer une dynamique qui peine à réellement prendre son envol.

Il nous faut aujourd’hui libérer l’argent qui dort en France et le rendre utile au sein de notre économie réelle. Car oui, investir dans des entreprises non cotées offre la possibilité de créer de nouveaux talents, de nouvelles success stories, de nouveaux emplois. Il nous faut engager un cycle vertueux dans cette direction le plus tôt possible, couplé à de nouvelles réglementations favorisant son développement.

France Angels – et ses 5 000 Business Angels – réaffirme son engagement et sa participation au cœur de ce débat et continuera de porter ses convictions bien au-delà de la prochaine présidentielle. Nos dés sont jetés, nous attendons maintenant que les candidats lancent les leurs…

Bien à vous,

Tanguy de La Fouchardière
Président de France Angels

Publicités