Après une année 2015 en demi teinte au niveau de ses investissements, LOGODEN Participations, association des Business Angels d’Ille-et-Vilaine a connu une forte croissance en 2016 à la fois au niveau de ses adhérents et des investissements des membres.

Le nombre d’adhérents de Logoden Participations a doublé en trois ans. Aujourd’hui, l’association attaque la nouvelle année avec 80 membres alors qu’ils étaient 39 fin 2013. Une progression qui n’est pas anodine dans cette période économique quelque peu chahutée. Les membres de Logoden Participations croient en l’avenir et continuent d’investir une partie de leur patrimoine et de leur temps dans des starts up du département. Ainsi en 2016, Ils ont engagé près de 900 000 € pour soutenir des starts up, soit le double de 2015. Depuis la création de Logoden Participations en 2005, plus de 350 emplois ont été créés ou maintenus en Ille-et-Vilaine dans une quarantaine d’entreprises, près de 4,5 millions de capitaux y ont été investis.

2016, une année de partenariats
Logoden Participations a vu aboutir avec enthousiasme un projet régional avec la création de BREIZH Angels qui fédère les quatre associations bretonnes de business angels. Parallèlement, ces associations bretonnes ont été labellisées par le fonds Breizh up, lancé par le Conseil régional. Ces rapprochements et partenariats leurs donnent accès en tant que business angels à des financements de l’ordre de 500 000 € alors que seul, la moyenne de l’investissement par dossier chez Logoden, s’établissait autour de 100 000 €.
« Cette nouvelle capacité, nous confie Jean-Luc Blot, président de Logoden, nous permet de mieux nous positionner sur des levées de fonds importantes dans le cadre de co- financements à la fois dans la phase d’amorçage et dans les levées de fonds complémentaires qui interviennent régulièrement au cours des premières années de développement des entreprises ».

Des atouts pour 2017
La structure régionale Breizh Angels verra sa consolidation grâce à une forte volonté et une harmonisation des pratiques entre les structures départementales.

« En ce qui concerne Logoden, compte tenu de l’accroissement du nombre de dossiers qui nous sont présentés, -ce qui est révélateur de la dynamique existante sur notre territoire-, il est nécessaire que nous nous professionnalisions pour aller vers une sélectivité accrue. Il nous faut fiabiliser nos analyses et donc nos investissements, tout en restant bien conscients que nous intervenons sur la cible la plus risquée des créations d’entreprises analyse Jean-Luc Blot. Il est vrai que trop d’échecs tuerait la dynamique engagée, alors que Logoden Participations est devenue au fil des années un maillon fort de la courte chaîne du financement des start-up innovantes en phase d’amorçage sur le territoire bretillien.»

 

Publicités