Avec Synergence, Elixir Aircraft boucle son deuxième tour de table en 6 semaines
seulement.
Nouvel acteur de l’aviation générale, Elixir Aircraft, a fait sa première levée de fonds en
décembre 2015 avec le concours de Synergence.

La start-up souhaite commercialiser un nouvel avion biplace, destiné aux aéroclubs et à l’aviation de loisirs. Principale innovation, une aile produite d’un seul tenant: « Il n’y a aucun collage. Cela a un triple effet: les risques de défaillance technique sont moindres, cela augmente la solidité de l’aile de 10% — donc la sécurité — et sa légèreté de 10% », souligne Arthur Léopold-Léger, PDG de la jeune pousse, âgé de 30 ans.
Avec ses 265 kg à vide, l’avion joue dans la catégorie poids plume, ce qui autorise une charge utile de 280 kg, une rareté dans le monde des biplaces de loisirs. L’Elixir mise aussi sur sa motorisation et sa technologie pour se faire remarquer: il sera propulsé par des moteurs à injection (100 chevaux ou 130 chevaux, selon le modèle) conçus par le constructeur autrichien Rotax.

L’essentiel des objectifs de l’étape intermédiaire étant atteints, c’est avec enthousiasme
que les Business Angels de Synergence ont contribué de façon décisive à la réalisation
très rapide du deuxième tour de table (6 semaine entre la demande officielle et la
réalisation effective) d’Elixir Aircraft. Objectif de levée de fonds : faire voler le prototype du tout nouvel avion biplace.

Dynalim, fond de co-investissement de l’ancienne région Limousin, a co-investi avec les
BA pour le compte de la Nouvelle Aquitaine avec la même célérité.
C’est donc avec une détermination renforcée qu’Elixir Aircraft fera voler début 2017 un avion biplace français symbole de sérénité et accessible à tous.

L’Elixir combine une esthétique intemporelle, des qualités de pilotage à la portée de tous,
un haut niveau de sécurité et un confort inégalé.

Publicités