Après une première levée de fonds de 174 K€ en avril 2015 dont 108 K€ auprès des Business Angels des Grandes Ecoles, INCITAT Environnement, spécialiste des objets connectés sur points d’apport volontaire de collecte des déchets, boucle avec succès sa deuxième augmentation de capital de 173 K€ avec une nouvelle participation des Business Angels des Grandes Ecoles pour 76 K€.

Lancé en mars 2010, INCITAT Environnement a développé, testé et mis au point pendant 3 ans une solution complète de tarification incitative qu’elle installe maintenant avec succès dans les collectivités afin de diminuer leur coût de traitement des déchets en améliorant le tri. Les conteneurs de déchets résiduels sont équipés d’un système connecté d’ouverture par badge.

INCITAT Environnement propose depuis 2015 des détecteurs de niveaux de remplissage, eux aussi avec leur contrat de maintenance associé. L’offre d’INCITAT présente de multiples avantages technologiques par rapport aux produits existants. Elle a déjà gagné des marchés et réussi à diminuer le coût de collecte des déchets en améliorant le tri (+40%) et en optimisant les tournées de collecte. Grâce à cette nouvelle levée de fonds, INCITAT va pouvoir passer à la vitesse supérieure, se doter d’une force commerciale pour aborder les marchés publics et export en direct tout en multipliant les partenariats avec les fabricants Européens de conteneurs et aussi investir dans le développement afin de maintenir son avance sur la concurrence.

« Ce projet s’inscrit dans le besoin de réduire les coûts de traitement des déchets, il est appuyé par le Grenelle de l’environnement et par l’obligation Européenne d’aboutir à 50% des déchets triés d’ici 2020. Les usagers concernés par l’apport volontaire (30 millions en France) sont incités financièrement à trier davantage. » précise Paul Leondaridis, accompagnateur du Projet pour les Business Angels des Grandes Ecoles.

« Notre responsabilité est aujourd’hui d’offrir aux collectivités la possibilité d’inciter au tri des foyers qui n’ont pas de bacs individuels et d’optimiser la collecte tout en évitant les débordements. Dans l’avenir, nous continuons à leurs proposer des solutions connectées innovantes pour faciliter l’implication des usagers à réduire les quantités de déchets non triés » souligne Christophe Lecoeur, fondateur du projet.

Publicités