Fin juillet 2016, la jeune société SINAY, bureau d’études spécialisé dans l’environnement marin et littoral levait 123 K€ dont 83 K€ auprès des Business Angels des Grandes Ecoles, le solde ayant été apporté par Ouest Angels et Le Mans Sarthe Investissements.

SINAY offre des prestations de services dans le domaine des études d’impact environnemental, de l’acoustique sous-marine, de l’halieutique, de la géophysique et de la géotechnique. Elle intervient dans les secteurs de la pêche, l’éolien en mer, la prospection et l’exploitation de pétrole en mer, les activités militaires et les parcs naturels (Natura 2000, Aires marines, etc.). Ses clients peuvent ainsi développer leurs activités en préservant la faune marine et les réglementations internationales tout en gagnant en rentabilité et en image.

SINAY propose un système modulable, qui mêle des briques logicielles, électroniques et d’importantes connaissances biologiques et acoustiques. Ce système permet la détection, l’identification, le comptage, la classification, la localisation, et une certaine interaction avec les mammifères marins afin de les éloigner. En clair, il est possible de déterminer si les animaux sont en simple transit, ou si la zone étudiée est une véritable nursery.

« SINAY a, depuis 2008, acquis une grande experience et compétence par des contrats d’étude du milieu marin (impact environnemental, acoustique sous-marine, halieutique, géophysique et géotechnique..). Fort de cette expertise, SINAY a entrepris le développement d’AIMS (Acoustic Integrated Monitoring System), plateforme « Big Data » d’informations synthétisées qui doit mettre à disposition des données marines et permettre de les exploiter à l’échelle internationale. Le projet SINAY est promis à un bel avenir ! » précise Christian Delaroche, accompagnateur du Projet pour les Business Angels des Grandes Ecoles.

« Le secteur maritime est un secteur en pleine expansion. « L’avenir de la Terre, c’est la Mer. ». Les mammifères marins sont des symboles des océans. Nous devons prévoir le développement maritime afin qu’il soit le plus durable possible. » souligne Yanis Souami, créateur de Sinay.

Publicités