Anges Québec annonce la participation financière de ses membres dans la société de biotechnologie Ovensa. Accompagnée d’investisseurs privés, des membres Anges Québec et Aligo Innovation injecteront 530 000 $ dans cette entreprise à l’origine d’une technologie qui permet l’acheminement de molécules thérapeutiques vers des cibles bien précises du corps humain non seulement par voie orale, mais également au cerveau, ce qui représente un défi important dans le milieu médical.

En permettant aux médicaments d’atteindre directement les glioblastomes (tumeurs du cerveau) ou les protéines Tau et bêta-amyloïde qui joue un rôle important dans le développement de la maladie d’Alzheimer, cette pratique augmentera l’efficacité de plusieurs traitements en plus de réduire leur toxicité.

Selon Stéphane Gagné, président d’Ovensa : « Ce nouvel investissement et l’accompagnement fourni par les membres d’Anges Québec et Aligo Innovation nous permettront de démontrer la pertinence de cette nouvelle technologie, puisque nous comptons développer, en partenariat avec l’industrie pharmaceutique, des médicaments qui seront davantage personnalisés à chaque patient et qui permettront ainsi d’obtenir de meilleurs résultats en plus de réduire drastiquement les effets secondaires des traitements affectant leur qualité de vie. »

Pour Christophe Goffoz, Ange investisseur responsable de ce projet de financement, ce type d’investissement en biotechnologie est très intéressant, car il est bénéfique au-delà du point de vue économique. Il poursuit : « Je crois qu’il est important de croire en ces entrepreneurs qui ont à cœur le bien commun et qui cherchent à repousser les limites des sciences de la santé. Nous croyons en Stéphane Gagné, en son équipe interne et externe de collaborateurs réputés, en ses technologies innovantes et en la croissance d’Ovensa qui sera, selon moi, durable et exponentielle. »

Selon Priyum Koonjul, directrice développement des affaires et investissement chez Aligo : « notre participation à cette ronde de financement concrétise la mission d’Aligo Innovation dans la valorisation des technologies provenant de ses commanditaires.  Ce premier investissement d’Aligo dans une technologie émanant de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) a permis d’attirer du capital additionnel pour favoriser son développement et sa commercialisation. Il s’agit d’un bel exemple de la valorisation d’une bio-technologie bleue, émanant de la mer, qui suit la tendance mondiale actuelle. »

À travers les différentes étapes du développement de cette avancée technologique, Ovensa a orienté son développement vers les domaines du cancer et des maladies du cerveau, puisque les défis y sont encore plus grands et l’impact de cette avancée y sera plus important.

Publicités