Une délégation de France Angels a été invitée au lancement du tout premier réseau de Business Angels du Pacifique, à Nouméa : Claude Rameau, co-fondateur et vice-Président de France Angels et Benjamin Bréhin, Délégué Général.

Le réseau dont le lancement a été effectué le 13 avril compte à ce jour 5 membres avec l’objectif d’être une vingtaine d’Angels d’ici la fin de l’année.

Depuis 2007, la Nouvelle-Calédonie enregistre une baisse des encours bancaires. Les particuliers comme les professionnels ont désormais de plus en plus de difficultés à financer leurs projets. Sans financement, pas de développement de l’entrepreneuriat.

Le paradoxe réside dans le fait que d’un côté, de nombreux entrepreneurs sont freinés dans leurs initiatives mais que de l’autre, de nombreux investisseurs calédoniens disposant de capital investissent en-dehors du territoire.

Pacific Angels

Les bénéfices de ce mode de financement alternatif sont multiples :

  • la création d’une nouvelle source de financement,
  • un complément à l’octroi de crédits,
  • la création d’entreprises et de richesses qui bénéficieront directement au pays, avec des retombées sociales et économiques mais aussi culturelles,
  • une fixation locale des capitaux,
  • les investisseurs définissent le montant de leur engagement et gèrent ainsi leurs propres risques,
  • une visibilité de l’esprit d’entreprise calédonien sur le world wide web.

Retrouvez les Pacific Angels et la Financière du Pacifique sur Facebook, Twitter, LinkedIn, et sur leur site internet.

Publicités