Melies Business Angels et Capitole Angels ont décidé d’accompagner YellowScan, qui commercialise un instrument permettant de scanner avec précision tout type de sol sous couvert de végétation. La levée de fonds a eu lieu au début du mois de Novembre pour un montant total avoisinant les 400 000 euros. Ce montant a pour but d’accélérer le développement commercial ainsi que la R&D.

Au commencement était l’Avion Jaune

En 2004, l’Avion Jaune, remporte le concours du ministère de la recherche en catégorie « émergence ».   Leur offre : Fournir un service d’imagerie sur mesure de toujours meilleure qualité pour les applications les plus exigeantes. A partir de 2007 la machine est vraiment lancé avec les premières embauches et des missions de plus en plus ambitieuses.

Ce bureau d’étude et de service en télédétection aérienne réalise pendant 8 ans des prototypes pour effectuer ses missions en one-off (isolé). C’est en 2012 que jaillit l’idée que ces prototypes pourraient être industrialisés. Ils font alors appel à un ingénieur et un technicien pour perfectionner leurs prototypes et simplifier leurs constructions. Ces étapes prennent fin en 2014.

La rencontre avec Pierre d’Hauteville, Business Angel chez MELIES Business Angels

Pierre d’Hauteville travaille alors pour DELL et il vient de cofonder DELL For entrepreneurs pour se replonger dans sa première passion: l’entrepreneuriat* . Ce centre apporte une aide bénévole à une vingtaine de startups régionales. L’Avion Jaune fait partie de ces startups. Lorsque l’Avion Jaune lui présente le projet d’industrialisation du LIDAR (Light Detection And Ranging) soit la télédétection par le laser, Pierre est conquit par le projet et en devient le Sales and Marketing Advisor. Après 1 an de réflexion sur la bonne stratégie à adopter, l’Avion Jaune décide d’un spin-off et lance à l’été 2015 la nouvelle structure : YellowScan SAS.

Le choix du spin-off

Le spin-off a été motivé pour plusieurs raisons: Tout d’abord le métier était devenu complètement différent. En effet, il était obligatoire de bien pouvoir différencier les deux offres, l’une de service (l’Avion Jaune) l’autre de matériel (YellowScan). Enfin les fondateurs de l’Avion Jaune souhaitaient continuer à développer les missions et prototypes spécifiques de l’Avion Jaune en en conservant l’esprit artisanal

A la conquête du monde

YellowScan a  ainsi pu bénéficier des 10 années de R&D de l’Avion Jaune pour créer un instrument performant, léger (2,2 Kg contre 6 Kg en moyenne) et financièrement attractif (75 000 € pièce). Ils sont arrivés sur un marché, certes de niche, mais comportant seulement 3 concurrents dans le monde ( + cher, + lourd ou – performant). De niche car leur produit, le YellowScan Mapper n’est proposé que pour certains types de professionnels. En effet les clients potentiels doivent avoir une maitrise du pilotage de drone et le coût d’une unité reste conséquent. Il y a donc 3 types de clients :

  • Les sociétés de géomètres ou de topographes (allant de 1 à 250 personnes)
  • Les grands opérateurs d’infrastructure linéaire (maintenance de réseaux ferrés, électriques, autoroutier…)
  • Les organismes de recherche en environnement, archéologie ou de surveillance des cotes et rivières

Un nouveau segment devrait bientôt s’ajouter, celui de la planification de travaux de mine à ciel ouvert. L’arrivée au board d’un ex-patron du groupe GTM (Vinci) et la production à partir du mois prochain du YellowScan Surveyor, qui possède une précision de l’ordre de 3 cm contre 15 cm pour son cousin, seront autant d’atouts pour confirmer le bon démarrage de YellowScan.

Rencontre avec les Business Angels

Pierre d’Hauteville qui était membre de MELIES Business Angels, réseau montpelliérain, a convaincu les dirigeants de faire appel aux Business Angels pour faciliter le décollage de la structure.

Pierre d’Hauteville a donc proposé le projet puis a aussitôt arrêté toute activité de Business Angel pour se consacrer entièrement à YellowScan du moins le temps de la levée de fonds.

Après la rencontre avec MELIES Business Angels, Capitole Angels est sollicité pour compléter le tour de table. Alain Delecroix, Président de Capitole Angels investi directement et devient Business Angel référent  du projet Michel Courtois, Business Angel depuis 1 an est lui aussi dans le comité stratégique.

Retour de David Eyer, Business Angel référent de MELIES Business Angels et Michel Courtois Business Angel de Capitole Angels

Bien qu’il n’y ait seulement que deux mois qui se soient écoulés depuis le closing, France Angels a demandé les opinions des deux Business Angels  sur  le  début de cette collaboration:

D. Eyer : « La levée de fonds a eu lieu en novembre et même si le laps de temps est trop court pour pouvoir analyser les premiers résultats, tout se passe à merveille. Que ce soit au niveau de la communication, du travail ou de l’ambiance générale, il y a une très bonne dynamique! »

M. Courtois : « YellowScan est nettement en avance vis-à-vis du plan de route présenté lors de la levée de fonds.

D. Eyer : « C’est le premier dossier que nous réalisons ensemble avec Capitole Angels et il y a déjà une vraie collaboration entre nos deux structures. »

Capitole Angels et MELIES Business Angels : Mêmes Visions, Mêmes objectifs

Alors que pour la première fois Capitole Angels et MELIES Business Angels bouclent un dossier ensemble. Un rapprochement plus net à eu lieu en ce courant du mois de janvier confirmant un réel partenariat entre les deux structures. Nous  pouvons alors espérer que YellowScan soit la clé de voûte d’un rapprochement réussi.

ANNEXES : Explications du LIDAR

LIDAR

Publicités